Claude Clerselier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Clerselier, cartésien, né à Paris en 1614, mort dans cette ville en 1684.

Il a été l'éditeur et le traducteur de plusieurs des ouvrages de René Descartes, spécialement de ses Lettres, Paris, 1657, 1659 et 1667, L'Homme, et un Traité de la formation du fœtus du mesme auteur avec les remarques de Louys de La Forge, 1664, L'Homme...et...Le Monde, 1667 et de ses Principes, 1681. Il eut pour gendre Jacques Rohault, dont il publia les Œuvres posthumes, 1682.

Il est probablement l'oncle du comédien Denis Clerselier, dit Nanteuil.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Trevor McClaughlin, « Claude Clerselier's Attestation of Descartes's Religious Orthodoxy » in Journal of Religious History, n° 20, June 1980, pp. 136-46.
  • Voir aussi Inventaire après décès de Claude Clerselier, Archives nationales, Minutier Central, Étude XXXIX, liasse 159, 10 janvier 1685.

Liens internes[modifier | modifier le code]