Claude Brumachon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Brumachon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Claude Brumachon en 2009

Naissance 2 mai 1959
Rouen en France
Activité principale Chorégraphe et danseur
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Centre chorégraphique national de Nantes
Années d'activité Depuis 1978
Collaborations Benjamin Lamarche
Formation Beaux-Arts de Rouen
Récompenses Trois prix au concours de Bagnolet
Site internet Site officiel du CCN de Nantes

Claude Brumachon, né le 2 mai 1959 à Rouen, est un danseur et chorégraphe français de danse contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Brumachon suit une formation en cours du soir aux Beaux-Arts de Rouen avant de découvrir la danse et d'être engagé comme danseur dans les Ballets de la cité de Rouen de 1978 à 1980. C'est à ce moment que se produit la rencontre avec Benjamin Lamarche qui deviendra dès lors et depuis 25 ans son interprète privilégié et son assistant dans toutes ses créations.

Après trois prix au concours de Bagnolet en 1983, Claude Brumachon fonde sa compagnie l'année suivante. En 1992, il prend la direction, avec Benjamin Lamarche, du Centre chorégraphique national de Nantes.

Les créations de Brumachon sont très inspirées des grands peintres, allant de Michelange à Francis Bacon, et de la sculpture de Bourdelle, qu'il a étudiée aux Beaux-Arts[1]. Sa danse est très figurative, explicite, et brutale, loin des démarches conceptuelles.

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

Pratiquement l'ensemble des chorégraphies de Claude Brumachon ont été créées en collaboration avec Benjamin Lamarche :

  • 1988 : Texane et Le Piédestal des vierges
  • 1989 : Folie
  • 1991 : Fauves
  • 1992 : Les Indomptés
  • 1994 : Bohèmes (homme)
  • 1995 : Les Avalanches
  • 1996 : Icare
  • 1997 : Bohèmes (femme) et Une aventure extraordinaire
  • 1998 : Humains dites-vous !
  • 2000 : Les Chemins oubliés et Hôtel central
  • 2001 : Les Coquelicots sauvages et Rebelles
  • 2002 : Le Témoin
  • 2003 : Écorchés vifs, pour le Musée Bourdelle[2] et Boxeurs et vagabondes
  • 2004 : Le Festin
  • 2005 : La Mélancolie des profondeurs
  • 2006 : Ellipse
  • 2007 : Histoire d'Argan le visionnaire, Silence et Phobos
  • 2009 : Merveilleux
  • 2010 : Le Prince de verre
  • 2012 : Opulences tragiques, pour le Musée des beaux-arts de Nantes[2]
  • 2013 : D'indicibles violences

Documentaires[modifier | modifier le code]

Dix sept danseurs sont choisis par Claude Brumachon pour participer à la création sur plusieurs mois d'une pièce importante: Hôtel central, une histoire d'un huis-clos qui réunit et oppose chorégraphe et interprètes. La création est un voyage initiatique tour à tour exaltant et douloureux, que chacun vit en fonction de ses rêves et de ses désirs. Le film se termine au moment où les danseurs entrent en scène lors de la première de la pièce.

Création vidéo d'après une chorégraphie de Claude Brumachon Le Palais des vents avec les danseurs du Centre chorégraphique national de Nantes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Panorama de la danse contemporaine. 90 chorégraphes, Rosita Boisseau, Éditions Textuel, Paris, 2006, p. 65, (ISBN 2-84597-188-5).
  2. a et b Entre danse et sculpture, dans La Terrasse no 198 de mai 2012, p.29.

Lien externe[modifier | modifier le code]