Claude Biwer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biwer (homonymie).
Claude Biwer
Fonctions
Sénateur de la Meuse
23 septembre 200125 septembre 2011
(&&&&&&&&&&&0365410 ans, 0 mois et 2 jours)
Groupe politique UC
Député de la 2e circonscription de la Meuse
3 avril 197822 mai 1981
(&&&&&&&&&&&011453 ans, 1 mois et 19 jours)
Élection 19 mars 1978
Législature VIe
Groupe politique UDF
Prédécesseur André Beauguitte (RI)
Successeur Jean-Louis Dumont (PS)
Conseiller général du canton de Montmédy
14 mars 197616 mars 2008
(&&&&&&&&&&01169032 ans, 0 mois et 2 jours)
Prédécesseur André Léonard (DVD)
Successeur Claude Léonard (UMP)
Maire de Marville
mars 197125 mai 2012
(41 ans, 3 mois)
Successeur Marie-José Mertz
Biographie
Date de naissance 15 mai 1936 (78 ans)
Lieu de naissance Marville
Parti politique NC
Profession Agriculteur
Résidence Meuse

Claude Biwer, né le 15 mai 1936 à Marville (Meuse), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agriculteur de profession, il est élu sénateur de la Meuse le 23 septembre 2001. Membre du Mouvement démocrate puis du Nouveau Centre, il siège au groupe Union centriste.

Au Sénat, il est membre de la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, membre du groupe d'études des sénateurs anciens combattants, du groupe d'études sur l'économie agricole alimentaire, du groupe d'études postes et communications électroniques, du groupe d'études du sport, du groupe d'études du tourisme et des loisirs et président délégué du groupe France-Belgique et Luxembourg.

En parallèle, il est membre de l'Assemblée générale et section permanente du Conseil national des transports, membre du Comité local d'information et de suivi du laboratoire souterrain de Bure et membre du Conseil supérieur du service public ferroviaire.

Poursuivi pour « prise illégale d'intérêts », Claude Biwer est condamné en mars 2010 à six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende par le tribunal de Verdun. Il fait appel auprès de la Cour d'appel de Nancy, qui confirme le jugement et le condamne à deux mois de prison avec sursis, 10 000 euros d'amende et cinq ans d’inéligibilité. Le jugement est confirmé par la cour de cassation en mai 2012. Il est démissionné d'office de son poste de maire de Marville par le préfet, le 25 mai 2012[1].

Il est nettement battu lors des élections sénatoriales de septembre 2011.

Détail des fonctions et mandats[modifier | modifier le code]

Mandats parlementaires[modifier | modifier le code]

Sénat
Assemblée Nationale

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Conseil général
Intercommunalité
Mairie

Fonctions politique[modifier | modifier le code]

  • Président des maires de la Meuse

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Claude Biwer inéligible », sur L'Est Républicain (consulté le 10 avril 2014)