Claude Alexandre de Bonneval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonneval.

Claude Alexandre, Comte de Bonneval (14 juillet 1675 - 23 mars 1747, Constantinople), officier militaire français qui se mettra au service de l'Empire ottoman, se convertissant à l'Islam et devenant connu sous le nom Humbaraci Ahmed Pacha.

"Mer. Le Comte de Bonneval, appelé en Turquie Ahmet Pacha, peint d'après nature par Liotard"

Il est né d'une famille noble du Limousin issue de milites castri de la vicomté de Ségur; il servit d'abord avec distinction dans la marine française sous Tourville dont il est parent, se distingua aux batailles de Dieppe et de La Hogue et servit à Fleurus et Nerwinde et dans l'armée de terre sous Nicolas de Catinat et Louis-Joseph de Vendôme. Disgracié par Michel Chamillart pour avoir offensé Madame de Maintenon, il passa au service de l'Autriche sous les ordres du prince Eugène de Savoie (1706), et combattit contre sa patrie en Provence, en Dauphiné, à Turin, à Malplaquet. Membre du conseil aulique (1715), il contribua à la victoire de Peterwardein sur les Turcs et à la prise de Temeswar (1716)[1] mais, s'étant encore fait disgracier pour avoir insulté le Prince Eugène, dont on dit qu'il était l'amant [réf. nécessaire], il se réfugia en Turquie, prit le turban (1730), fut fait pacha et combattit les Autrichiens.

Ses Mémoires ne sont pas authentiques.

Sa famille existe toujours et est actuellement propriétaire du château de Coussac-Bonneval. Un de ses lointain descendant est le scénariste et dessinateur Gwen de Bonneval, qui publie à partir de 2012 une biographie en bande dessinée de son aïeul.

Vue sur le château

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.3331

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.