Classics Illustrated

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'adaptation des Misérables de Victor Hugo par Rolland H. Livingstone (numéro 9, daté de mars 1943).

Classics Illustrated est une série de bandes dessinées adaptées de la littérature classique, conçue par Albert Lewis Kanter (1897-1973) en 1941 pour Elliot Publishing et publiée sous forme de comic books. La série a changé d'éditeur au fil du temps, parmi eux on trouve First Comics au début des années 1990, Jack Lake Productions Inc. en 2003 et depuis fin 2007, Papercutz[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'âge d'or de la série[modifier | modifier le code]

Introduite sous le titre Classic Comics (« Bandes dessinées classiques »), la série commence en octobre 1941, avec une adaptation en 64 pages des Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, suivie d'Ivanhoé et du Comte de Monte-Cristo. À partir du quatrième volume, Le Dernier des Mohicans, Kanter crée à sa propre maison d'édition, les « Gilberton Publications ».

Le Logo de la première série Classics Illustrated, éditée par la maison d'édition Gilberton

Les douze premiers volumes ont 64 pages, mais la pénurie de papier pendant la guerre contraint Kanter à réduire le volume à 56 pages. En 1947, après les 34 premiers volumes, Kanter change le titre à Classics Illustrated (« Les Classiques illustrés »), un sigle qui devait avoir une grande visibilité pendant les 15 années suivantes car Kanter, contrairement aux autres éditeurs de bandes dessinées, garde ses titres disponibles, retournant à l'imprimerie pour d'éventuelles réimpressions.

En 1948, les coûts du papier augmentant, le nombre de pages est de nouveau réduit et passe à 48 pages. En plus des adaptations illustrées, les livres offrent des esquisses biographiques, des compléments éducatifs et des publicités pour d'autres livres de l'éditeur (mais pas de publicité extérieure). Ce format à 48 pages s'impose définitivement.

Entre 1941 et 1962, les ventes totales atteignent 200 millions pour les adaptations dans les Classics Illustrated de Gilberton de grandes œuvres de la littérature, incluant Don Quichote, Frankenstein, Hamlet, Le bossu de Notre-Dame, Jane Eyre, Lord Jim, Macbeth, Moby-Dick, Oliver Twist, The Red Badge of Courage, Silas Marner et Un Conte de deux cités. Kanter commence aussi à publier des séries dérivées, comme les 77 volumes des Classics Illustrated Junior avec des contes de fée et des contes populaires pour les plus jeunes, ou la série The World Around Us'' (« Le Monde autour de nous »).

Lorsque est instauré en 1954 la Comics Code Authority qui doit réguler le contenu des comics et interdire la publication d'œuvres pouvant choquer les plus jeunes, Gilberton refuse de soumettre ces comics à cet organisme en proclamant que ces adaptations sont saines pour la jeunesse[J 1].

Reprises ponctuelles[modifier | modifier le code]

Nouveau logo de Classics Illustrated dans les années 1990

Le dernier volume de Kanter fut Faust (#167, août 1962), et en 1967 il vendit sa compagnie à l'éditeur de Twin Circle, Patrick Frawley, qui sortit deux nouveaux volumes, mais se concentra principalement sur les ventes à l'étranger et la réimpression des anciens titres. Après quatre ans, Twin Circle arrêta la série à cause de sa mauvaise distribution. Au début des années 1970, Classics Illustrated et Junior étaient arrêtés, même si le sigle Classics Illustrated fut encore utilisé pour au moins un film télévisé, une adaptation de The Legend of Sleepy Hollow.

En 1990, First Comics s'associa à Berkeley Publishing pour acquérir les droits. Classics Illustrated revint avec de nouvelles adaptations et une série d'artistes tels que Kyle Baker, Dean Motter, Mike Ploog, P. Craig Russell, Bill Sienkiewicz, Joe Staton et Gahan Wilson. Mais la série dura à peine plus d'un an.

Les dernières décennies[modifier | modifier le code]

En 1997-1998, Acclaim Books, le successeur de Valiant Comics, publia une série de réimpressions recoloriées dans un nouveau format, accompagnées de commentaires par des spécialistes de littérature. La ligne Acclaim incluait Huckleberry Finn de Mark Twain, avec des illustrations par Frank Giacoia, et Les Trois Mousquetaires, illustré par George Evans. La série mit Mark Twain en avant avec des réimpressions de Pudd'nhead Wilson, Le Prince et le Pauvre et Tom Sawyer. Parmi les autres réimpressions, on trouve encore Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski, Moby-Dick de Herman Melville et La Maison aux sept pignons de Nathaniel Hawthorne.

En 2003, les Jack Lake Productions à Toronto ressuscitèrent la série Classics Illustrated Junior, réimprimant aussi des exemplaires des éditions originales. En 2005, Jack Lake Productions publia pour le 50e anniversaire de Classics Illustrated une impression de La Guerre des mondes de H. G. Wells à la fois en version cartonnée et en couverture souple. Début 2006, Jack Lake Productions en collaboration avec First Classics fit breveter internationalement les illustrations associées aux titres de Classics Illustrated, Classics Illustrated Junior, Classics Illustrated Special Issues et The World Around Us.

En 2007, on annonça que Papercutz avait acquis le sigle et allait commencer à publier des romans graphiques en commençant par The Wind in the Willows. L'objectif était de combiner des réimpressions de certains des titres originaux, avec des adaptations modernes nouvelles, produites en grande partie en France ; la première annoncée est Les Aventures de Tom Sawyer, avec des illustrations de Séverine Lefebvre[1]. En novembre 2007, Jack Lake Productions Inc., a publié pour la première fois en Amérique du Nord le #170, L'Énéide (originellement publié au Royaume-Uni) : il a aussi republié le #1 Les Trois Mousquetaires, le #4 Le Dernier des Mohicans et le #5 Moby Dick. D'autres titres de « Gilberton » sont annoncés pour 2008.

Les éditions étrangères[modifier | modifier le code]

Le logo de la traduction française

Classics Illustrated a eu de nombreuses éditions étrangères. Les éditions américaines comportaient 169 titres avec des numéros spéciaux. Parmi les 162 titres sortis au Royaume-Uni, certaines variations existent dans les couvertures et 13 titres n'ont jamais été publiés aux États-Unis, comme L'Énéide, Les Argonautes, Les Chasseurs de Gorille et Sail with the Devil. L'adaptation dans les British Classics Illustrated du Dr. No ne fut pas publié dans la série américaine des Classics Illustrated, mais fut vendue à DC Comics qui la publia dans une série d'anthologie de superhéros, Showcase. La série française, « Les Classiques illustrés », inclut par exemple les Trois Mousquetaires (#51), Vingt Ans après (#54) et le Comte de Monte-Cristo (#11), ainsi que l'Homme au masque de fer (#26). Une version québécoise, renommée « Illustrés classiques », est publiée par La Compagnie de publications agricoles Itée vers 1947-1948, à côté d'histoires héroïques ou moralisantes ; la maison d'édition Fides, proche des catholiques, publie aussi dans son mensuel Hérauts des traductions de « Classics Illustrated » dans les années 1960.

Les éditions du point d'exclamation[1]publient en octobre et novembre 2009 six premiers titres traduits et adaptés de la série publié en 90 par First Comics. Chaque album est accompagné d'une composition originale d'un musicien contemporain qui ouvre l'univers de chaque classique à de nouvelles perspectives. Les albums choisis pour cette première série inédite en français sont Les Fables d'Esope [2], De l'autre côté du miroir [3], Dr.Jekyll et M.Hyde [4] le 16 octobre 2009, puis La chute de la maison Usher [5], Moby Dick [6] et l'Agent secret [7] le 13 novembre 2009.

Les illustrateurs[modifier | modifier le code]

Lou Cameron illustra La Guerre des mondes (#124, janvier 1955) et La Machine à explorer le temps (#133, juillet 1956). Parmi les autres artistes qui contribuèrent aux Classics Illustrated figurent Jack Abel, Stephen Addeo, Dik Browne, Sid Check, Leonard B. Cole, Reed Crandall, George Evans, Graham Ingels, Henry C. Kiefer, Alex Blum, Everett Raymond Kinstler, Jack Kirby, Roy Krenkel, Gray Morrow, Joe Orlando, Norman Nodel, Rudolph Palais, Norman Saunders, John Severin, Joe Sinnott, Angelo Torres, Al Williamson et George Woodbridge.

Les ouvrages adaptés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Classics Illustrated » (voir la liste des auteurs)

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. p. 168

Autres références[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dan Malan, Complete Guide to Classics Collectibles: U.S. Classics Illustrated and Related Collectibles, en 2 volumes, Mce Pub 1991-1993 (ISBN 978-9993222255) 2e, Rudy Tambone, 2006. Existe aussi en CD-Rom.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :