Classement mondial de l'IBAF

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Top 20 à compter de mars 2013[1]
Rang Équipe Points Confédération
1 Cuba 772.98 COPABE
2 États-Unis 719.27 COPABE
3 Japon 544.42 BFA
4 Taipei chinois 541.79 BFA
5 Pays-Bas 497.76 CEB
6 Canada 492.02 COPABE
7 Rép. dominicaine 449.18 COPABE
8 Porto Rico 361.25 COPABE
9 Corée du Sud 333.22 BFA
10 Venezuela 318.13 COPABE
11 Italie 284.80 CEB
12 Mexique 187.95 COPABE
13 Australie 183.95 BCO
14 Panama 128.97 COPABE
15 Nicaragua 125.01 COPABE
16 Espagne 122.53 CEB
17 Allemagne 96.83 CEB
18 Brésil 96.21 COPABE
19 Colombie 86.25 COPABE
20 Chine 80.50 BFA
32 France 27.50 CEB

Le Classement mondial de l'IBAF est un système d'évaluation des équipes nationales de baseball actuellement dominé par Cuba pour les hommes et par le Japon pour les femmes.

Les équipes des nations membres de l'IBAF sont classées selon leurs résultats lors des compétitions internationales sanctionnées par la fédération internationale de baseball lors des quatre dernières années - pondérées d'un coefficient reflétant l'importance du type de tournoi disputé, les tournois internationaux majeurs comptant plus que les tournois continentaux et les tournois internationaux de moindre envergure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Afin de répondre à un besoin de comparer la valeur relative des équipes nationales de baseball de par le monde, l'IBAF a créé en janvier 2009 un classement mondial basé sur leurs résultats en tournois internationaux. Le calcul est établi sur quatre années et, bien qu'essentiellement centré sur les compétitions sénior, inclut les résultats des championnats du monde junior et jeune.

Classement masculin[modifier | modifier le code]

A l'annonce du premier classement, Cuba était en tête, une position qu'elle détient toujours devant les champions du monde américains, les japonais, double vainqueurs de la Classique mondiale de baseball, et le Taipei chinois.

Les Pays-Bas sont en tête des nations européennes à la 5e place, tandis que l'Australie est le premier pays d'Océanie, en 13e position. La mieux classée des nations africaines est l'Afrique du Sud qui occupe le 29e rang.

Classement féminin[modifier | modifier le code]

Top 12 à compter de septembre 2012[2]
Rang Équipe Points Confédération
1 Japon 200.00 BFA
2 États-Unis 153.33 COPABE
=3 Australie 126.66 BCO
=3 Canada 126.66 COPABE
5 Venezuela 96.66 COPABE
6 Taipei chinois 70.00 BFA
7 Cuba 49.33 COPABE
8 Porto Rico 28.00 COPABE
9 Pays-Bas 26.67 CEB
10 Corée du Sud 23.33 BFA
11 Inde 6.67 BFA
12 Rép. dominicaine 5.00 COPABE
13 Hong Kong 3.33 BFA

Après la décision du Comité international olympique d'écarter le baseball du programme des Jeux olympiques d'été de 2012, l'IBAF a décidé de promouvoir le baseball féminin pour présenter une image mixte dans l'optique des JO de 2020.

Le classement mondial féminin est basé sur les résultats des dernières Coupes du monde de baseball féminin. Le système de calcul de points est identique à celui des hommes, à ceci près qu'il inclut les trois dernières coupes du monde, au lieu de deux chez les hommes. Les points sont ensuite pondérés avec un coefficient valorisant les résultats les plus récents[2].

Méthode de calcul[modifier | modifier le code]

Les points sont attribués en fonction du classement final de l'équipe dans chaque compétition sanctionnée. C'est un système de calcul différent de celui employé par l'ICC au Cricket, où les matchs individuels sont pris en compte à l'instar des matchs de séries, ou encore de celui de la FIFA en football où seuls les résultats des matchs, quels qu'ils soient, comptent.

Les points sont accordés selon le tableau suivant:

Position finale Nombre de points
1er 50
2nd 40
3e 30
4e 15
5e - avant-dernier* de 15 à 1
Dernier* 1

* si plus de 32 équipes participent à la compétition, seules les 32 premières au classement marquent des points.

Dès la 4e place, les points sont répartis de façon égale entre les équipes dans le but de compenser les différences entre les tournois à faible participation et ceux à forte participation: finir 6e sur 20 représente une meilleure performance que 6e sur 8. Étant donné que les points accordés ne sont pas toujours les mêmes après la 4e place, le système suivant a été mis en place (le calcul montre la différence de points entre deux positions consécutives, par exemple 15e et 16e):

x = \frac{14}{y - 4}x est la différence de points et y le nombres d'équipes.

En voici une illustration:

nombre d'équipes différence de points 4e 5e avant-dernier dernier
6 7 15 8 1
8 3 1/2 11 1/2 4 1/2
12 1 3/4 13 1/4 2 1/4
16 1 1/7 13 6/7 2 1/7
32 1/2 14 1/2 1 1/2

Après répartition des points, un coefficient multiplicateur est utilisé pour refléter l'importance de l'événement:

* si un tournoi est gagné par forfait, un coefficient de 0.25× est automatiquement utilisé.

Après chaque tournoi lors duquel des points sont attribués, l'IBAF publie le nouveau classement en retirant les résultats des tournois vieux de plus de quatre ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) IBAF, « Men's World Ranking »,‎ 2012
  2. a et b (en) IBAF, « Women's World Ranking »,‎ 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]