Classe Ticonderoga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ticonderoga.
Classe Ticonderoga
Image illustrative de l'article Classe Ticonderoga
L'USS Ticonderoga
Caractéristiques techniques
Type Croiseur lance-missiles (CG)
Longueur 172,32 m
Maître-bau 16,76 m
Tirant d'eau 10 m
Déplacement 9 957 tonnes à pleine charge
Propulsion 4 turbines à gaz General Electric LM2500, 2 hélices
Puissance 64 MW
Vitesse 32,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 x lanceurs à 127 cellules Mk 41 VLS pour missiles SM-3, ASROC et Tomahawk
2 x lanceurs quadruples pour missile Harpoon
2 x systèmes de défense anti-missile antinavire Phalanx CIWS
2 x tubes tripes lance-torpilles Mk.30 Mod.14 pour Mk.46
2 canons Mk.45 de 127 mm/54 Cal.
2 canons M242 Bushmaster de 25 mm
2 mitrailleuses de 12,7 mm
Aéronefs 2 x hélicoptères SH-60B/R Seahawk
Rayon d’action 6 000 mille à 20 nœuds, 3 300 mille à 30 nœuds
Autres caractéristiques
Électronique liaison 11, liaison 16
Équipage 24 officiers, 340 officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots
Histoire
Constructeurs Chantier naval Ingalls de Pascagoula
Chantier naval Bath Iron Works
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Période de service 1983 à 1994
Navires construits 27
Navires en activité 22 en 2010
Navires désarmés 4
Navires préservés 1
Précédent Classe de croiseurs Virginia

La classe Ticonderoga est une classe de croiseurs de l’US Navy spécialisée dans la lutte antiaérienne. Initialement catégorisé comme destroyers lors de leur conception, ils sont désigné croiseurs en 1980 en accord avec la reclassification des classes de navires en 1975. Entrée en service de 1983 à 1994, elle constitue l'unique type de croiseur actuellement en service dans la marine de guerre des États-Unis. Cette classe de navire est spécialement conçue pour utiliser le système de combat Aegis.

Armement[modifier | modifier le code]

Électronique[modifier | modifier le code]

  • 1 radar de veille air et de conduite de tir RCA SPY-1A
  • 1 radar de veille air Raytheon SPS-49(V)7
  • 1 radar de veille surface ISC Cardion SPS-55
  • 1 radar de navigation Raytheon SPS-64(V)9
  • 1 conduite de tir Lockheed SPQ-9A
  • 4 conduites de tir Raytheon SPG-62
  • 1 Tacan URN-25
  • 1 Iff Mk.12 AIMS UPX-29
  • 1 sonar actif d'attaque General Electric/Hughes SQS-53B
  • 1 système d'arme SWG-1A Harpoon LCS
  • 1 système d'arme Aegis Mk.7 mod.4 (Mk.99 MFCS)
  • 1 système d'arme Singer Librascope Mk.116 mod.6
  • 1 système d'arme Lockheed Mk.86 mod.9 GFCS
  • 1 système de combat Naval Tactical Data System
  • Liaisons de données liaison 16, liaison 4A, liaison 11, liaison 14, et GCCS(M)
  • Systèmes WRN-5, WSC-3, USC-38, UYK-71 et SQQ-28
  • 8 (8*6) Loral Hycor SRBOC Mk.36 mod.2
  • 1 leurre torpille SLQ-25 Nixie
  • 1 détecteur radar Raytheon SLQ-32(V)3
  • 1 brouilleur radar SLY-2

Unités construites[modifier | modifier le code]

Les croiseurs Aegis ont été construits avec plusieurs améliorations (incorporation de lanceurs verticaux, meilleurs équipements...) appelées Baselines. Par ailleurs, on assiste récemment à la généralisation en retrofit de la Cooperative Engagement Capability, qui concerne 22 bâtiments. Sont indiquées les dates de mise en service et de retrait effectif ou programmé de ces navires. En octobre 2011, on apprend que pour des raisons d'économies, 9 de ces croiseurs seraient désarmés prématurément entre 2013 et 2014[1]. :

Baseline 0[modifier | modifier le code]

Baseline 1[modifier | modifier le code]

Baseline 2[modifier | modifier le code]

Possibilité de tir de missiles de croisière Tomahawk

Baseline 3[modifier | modifier le code]

Installation du radar naval SPY-1B

Baseline 4[modifier | modifier le code]

Capacité d'engagement antiballistique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sam LaGrone, « Twelve ships face axe in US budget cuts », sur Jane's Information Group,‎ 24 octobre 2011 (consulté le 31 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sur les autres projets Wikimedia :