Classe Sokuten (mouilleur de mines auxiliaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Classe Sokuten.
Classe Sokuten
Image illustrative de l'article Classe Sokuten (mouilleur de mines auxiliaire)
le Enoshima en 1930
Caractéristiques techniques
Type Mouilleur de mines
Longueur 45,7 m
Maître-bau 7,6 m
Tirant d'eau 2,3 m
Déplacement 411 t (standard)
Propulsion 2 moteurs à triple expansion
2 chaudières
Puissance 600 ch
Vitesse 12 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Autres caractéristiques
Équipage 40
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Flag of the Republic of China.svg Marine de la République de Chine
Flag of Japan Coast Guard.png Garde côtière du Japon
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Commanditaire Japon
Période de
construction
1910 - 1920
Période de service 1911-1970
Navires construits 13
Navires prévus 13
Navires perdus 4
Navires démolis 9
Classe N° 1 Suivant

La Classe Sokuten - première du nom - est une classe de mouilleurs de mines auxiliaires de la Marine impériale japonaise construite entre 1910 et 1920.

Contexte[modifier | modifier le code]

La Marine impériale du Japon désire des mouilleurs de mines pour la défense de ses bases navales.

Conception[modifier | modifier le code]

En 1911, le département technique de la marine impériale japonaise (Kampon) met en chantier un premier navire expérimental, le Natsushima avec un armement de 2 canons Armstrong.
En 1913, un deuxième navire est réalisé, le Sokuten, amélioration du premier, mais avec un seul canon de 76 mm d'un autre type.

La production de la classe de mouilleurs de mines est réalisée selon le 2e modèle.

Service[modifier | modifier le code]

Le Natsushima est mis à la retraite en 1927 et le Sokuten est retiré du service en 1936. Une autre classe de mouilleurs reprend son nom.


Les unités restantes prennent le nom de classe Toshima et participent à la Seconde Guerre mondiale. Neuf navires ont survécu à la guerre.


Les unités[modifier | modifier le code]

le Kurosaki

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]