Classe Sokuten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Classe Sokuten (mouilleur de mines auxiliaire).
Classe Sokuten
Image illustrative de l'article Classe Sokuten
le Niizaki en 1942
Caractéristiques techniques
Type Mouilleur de mines
Longueur 74,7 m
Maître-bau 7,85 m
Tirant d'eau 2,6 m
Déplacement 732 t (standard)
Propulsion 2 moteurs diesel MAN
2 chaudières Kampon
Puissance 3600 ch
Vitesse 20 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement Sokuten et Ajiro :

Hirashima :

Rayon d’action 2 000 à 4 000 miles nautiques à 14 nœuds (35/53 tonnes de fuel)
Autres caractéristiques
Électronique 1 Sonar, 1 hydrophone
Équipage 74
67 (Hirashima)
Histoire
A servi dans Pavillon de la marine impériale japonaise Marine impériale japonaise
Flag of the Republic of China.svg Marine de la République de Chine
Commanditaire Japon
Période de
construction
1937 - 1944
Période de service 1938-1960
Navires construits 15
Navires prévus 41
Navires annulés 26
Navires perdus 12
Navires démolis 3
Précédent Classe Natsushima Classe Hatsutaka Suivant

La Classe Sokuten est une classe de mouilleurs de mines de la Marine impériale japonaise construite entre 1937 et 1944 et ayant servi durant la Seconde Guerre mondiale.
Celle-ci est divisé en trois sous-classes : Sokuten, Hirashima et Ajiro en fonction des différents plans de réarmement japonais (Programmes Maru 3, Maru 4, Maru Kyu et Kai-Maru 5).

Contexte[modifier | modifier le code]

En 1937 la Marine impériale du Japon désire de nouveaux mouilleurs de mines pour remplacer la vieille classe Sokuten de mouilleur de mines auxiliaire.

Service[modifier | modifier le code]

Les unités[modifier | modifier le code]

Classe Sokuten : Projet H11 (1937-40)

Classe Hirashima : Projet H11B (1939-43)

Classe Hajiro : Projet H13

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]