Classe Shimane Maru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Shimane Maru
Image illustrative de l'article Classe Shimane Maru
Le Shimane Maru le 28 juillet 1945
Caractéristiques techniques
Type porte-avions d'escorte
Longueur 160,5 m
Maître-bau 20 m
Tirant d'eau 9,1 m
Déplacement 11 189 tonnes
Propulsion 1 turbine à vapeur et 2 chaudières
Puissance 8 600 ch
Vitesse 18,5 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Aéronefs 12 avions
Rayon d’action 10 000 milles nautiques à 10 nœuds
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg
Commanditaire Marine impériale japonaise
Période de
construction
1944-1945
Période de service 1945
Navires construits 1
Navires prévus 4
Navires annulés 2
Navires perdus 2
Précédent Shinyo aucune Suivant

La classe Shimane Maru est une classe de deux porte-avions d'escorte auxiliaires construits pour la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Quatre conversions supplémentaires auraient été envisagées mais jamais réalisées. Bien que les deux navires aient été lancés, seul un a été achevé, et resté peu de temps en service actif avant d'être détruit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Ryūhō Maru (ex.-Daiju Maru) dans l'après-guerre.

Liste des navires de la classe[modifier | modifier le code]

Navire Chantier Quille posée Lancement Commissionné le Sort
Shimane Maru (しまね丸?) Chantier de Kawasaki Heavy Industries, Kobe 8 juin 1944 17 décembre 1944 28 février 1945 Coulé le 24 juillet 1945 par un avion britannique
Ōtakisan Maru (大瀧山丸?) Chantier de Kawasaki Heavy Industries, Kobe 18 septembre 1944 14 janvier 1945 Jamais entré en service actif Ferraillé en 1948
  • La construction de l’Ōtakisan Maru était achevée à 70 % quand il a dérivé sur une mine le 25 août 1945 et a coulé. Sa carcasse a été renflouée à Kobe en 1948.
  • Daiju Maru (大邱丸?) - Quille posée Kawasaki le 18 décembre 1944, construction arrêtée en février 1945. Sa construction a repris une fois vendu le 19 octobre 1949, et rebaptisé Ryūhō Maru (隆邦丸?). Ferraillé à Yokosuka en mai 1964.
  • Taisha Maru (大社丸?) - Annulé en 1944.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.asahi-net.or.jp/~un3k-mn/kusyu-oogusi.htm

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Roger Chesneau, Aircraft Carriers of the World, 1914 to the Present: An Illustrated Encyclopedia, Annapolis, Maryland, New, revised,‎ 1995 (ISBN 0-87021-902-2)
  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946),‎ 1980 [détail de l’édition]
  • (en) Shizuo Fukui, Japanese Naval Vessels at the End of World War II, London, Greenhill Books,‎ 1991 (ISBN 1-85367-125-8)
  • (en) Hansgeorg Jentschura, Dieter Jung et Peter Mickel, Warships of the Imperial Japanese Navy, 1869–1945, Annapolis, Maryland, United States Naval Institute,‎ 1977 (ISBN 0-87021-893-X)
  • (en) Norman Polmar et Minoru Genda, Aircraft Carriers: A History of Carrier Aviation and Its Influence on World Events, vol. Volume 1, 1909–1945, Washington, D.C., Potomac Books,‎ 2006 (ISBN 1-57488-663-0)
  • (en) The Maru Special, Japanese Naval Vessels No. 38, Japanese aircraft carriers II, Ushio Shobō (Japan)