Classe Sa'ar IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
classe Sa'ar IV
Image illustrative de l'article Classe Sa'ar IV

Autres noms classe Reshef
Histoire
Commanditaire Naval Ensign of Israel.svg Marine israelienne
Naval Ensign of South Africa.svg Marine sud-africaine
Armé fin des années 1970
Caractéristiques techniques
Type Patrouilleur
Longueur 58 m
Déplacement 450 t
Propulsion 4 moteur diesel MTU
Vitesse 32 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement À l'origine: 2 canons de 76mm Oto Melera, de 6 missiles Gabriel, 2x20mm Oerlikon, 3x12.7mm. Apres refonte 1 système CIWS Phalanx de 20mm, 4 à 5 missiles Gabriel, 2 à 4 missiles Harpoon, 3x12.7mm, 2 tubes lances torpilles Mk44 et Mk 46, charges de profondeurs ASM.
Aéronefs Aucun
Rayon d'action 4000 Miles à 17,5 nœuds ou 1500 Miles à 30 nœuds
Autres caractéristiques
Électronique (Apres refonte) Sonar remorque, leurres et brouilleurs anti-missiles, leurres torpilles.
Équipage 47
Chantier naval Haïfa

Les patrouilleurs Sa'ar IV, représentent la 4e génération de navire d'attaque de marine israélienne. Ces navires sont aussi connus sous le nom de Reshef.

Développement[modifier | modifier le code]

Deux Sa'ar 4.5. les INS Romah et INS Sufa.

Les précédentes classe de patrouilleurs, Sa'ar 1, Sa'ar II, et Sa'ar III, remplirent parfaitement leurs missions, mais elles étaient toutes limitées au niveau de leurs rayons d'action.

Les chantiers allemands de Lursen, après l'embargo décidé par la France en 1969, proposèrent un nouveau projet à la marine israélienne. Ces chantiers avaient par le passé déjà construits les Sa'ar 1.

Ces nouveaux navires étaient deux fois plus important que les classes précédentes et avaient donc un rayon d'action doublé. La marine, malgré le doublement de la masse, refusa d'installer des nouveaux moteurs diesels plus puissants et demanda aux ingénieurs allemands d'équiper le nouveau navire avec les mêmes moteurs que les classes Sa'ar précédentes à savoir le MTU 16.

De ce fait la classe Sa'ar IV est la moins rapide des patrouilleurs Sa'ar.

Caractéristique[modifier | modifier le code]

Au combat[modifier | modifier le code]

Les deux premiers exemplaires furent utilisés pendant la Guerre du Kippour et les deux guerres du Liban.

Lors de la bataille de Lattaquié, l’INS Reshef devient le premier navire à utiliser les missiles Gabriel. Il tira 2 missiles sur un dragueur de mines syriens et le coula.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]