Classe S1000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe S1000
Histoire
Statut En projet
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin anaérobie
Longueur 56,2 m
Maître-bau 5,5 m
Déplacement 1 170 t en surface ; 1 065 t en plongée
Propulsion 2 x Diesel-électrique avec AIP
Puissance Total : 3,93 MW
Vitesse +14 nœuds en plongée
Profondeur +250 m
Caractéristiques militaires
Armement 6 x tubes pour une combinaison de 6 + 8 torpilles DCNS Black Shark ou missile de croisière Novator 3M-54E1 anti-navire ou 3M-54E d'attaque au sol
Rayon d'action 3 000 milles à 4 nœuds en surface ; 1 000 milles à 4 nœuds en plongée avec AIP ; 25 jours d'autonomie
Autres caractéristiques
Électronique 1 x lance-leurres
1 x radar actif/passif
1 x radar de navigation avec capacité ARPA
1 x mat optronique (TV/infrarouge, laser, alerte ASM)
2 x mats intégrés pour les communications (HF, UHF, satellitaire, VHF)
1 x antenne VLF
Équipage 16 officiers de marine et hommes d'équipage ; possibilité d'embarquement de 6 commandos marine
Chantier naval Bureau d'étude Rubin/Fincantieri

La classe S1000 est une classe de sous-marins anaérobies russo-italiens à propulsion diesel-électrique, doté d'une pile à combustible fabriquée par Fincantieri. Le bureau d'étude Rubin est, quant à lui, chargé de la conception générale du bâtiment.

Historique[modifier | modifier le code]

Lancé en 2004, le projet est présenté sous forme de maquette au salon Euronaval en octobre 2006[1] puis confirmé en octobre 2008 au même salon[2]. Le S1000 est principalement destiné à l'exportation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]