Classe Radetzky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Radetzky
Image illustrative de l'article Classe Radetzky
Diagramme du SMS Radetzky
Caractéristiques techniques
Longueur 137,50 m
Maître-bau 24,60 m
Tirant d'eau 8,10 m
Déplacement plus de 14 000 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur (20 000 cv - Triple expansion) - 12 chaudières
Vitesse 20,5 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 350 mmm
tourelles = 200 à 250 mm
casemate = 120 mm
pont = 48 mm
cloison = 54 mm
kiosque = 250 mm
Armement 4 x 305 mm
8 x 240 mm
20 x 100 mm
4 x 37 mm
3 tubes lance-torpilles de 450 mm
Aéronefs aucun
Rayon d’action 4 000 miles à 10 nœuds (1 350 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 890 hommes
Histoire
Constructeurs Stabilimento Tecnico Triestino Trieste
A servi dans Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Marine austro-hongroise
Commanditaire Drapeau de l'Autriche-Hongrie Empire austro-hongrois
Période de service 1908 - 1918
Navires construits 3
Précédent Classe Erzherzog Karl

La classe Radetzky est la cinquième classe de cuirassé Pré-Dreadnought construite pour la marine austro-hongroise. Elle fut la dernière à être lancée entre 1909 et 1910.

Ayant été commandés quelques années avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale, les trois cuirassés ont eu une carrière limitée.

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Lancement Chantier naval Fin de carrière Photo
SMS Radetzky
3 juillet 1909 Stabilimento Tecnico Triestino
Trieste
remis à l'Italie et démoli en 1920-21 Smsradetzky.jpg
SMS Erzherzog Franz Ferdinand 30 septembre 1908 Stabilimento Tecnico Triestino
Trieste
remis à l'Italie et démoli en 1926 Erz ff colorcard.jpg
SMS Zrínyi
12 avril 1910 Stabilimento Tecnico Triestino
Trieste
remis à l'Italie et démoli en 1920-21 Zrinyi.jpg

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès leur genèse, ces cuirassés font l'objet de conflits entre différents services et cercles d'influence en Autriche-Hongrie. En effet, dans la perspective de l'alliance allemande, les militaires qui entourent l'archiduc François-Ferdinand insistent pour une mise au point, et plus encore une livraison rapide, en vue des complications internationales qui se font jour à partir de la crise de 1908, et ce, au détriment de certains aspects opérationnels. Dans la perspective du réarmement austro-hongrois consécutif à la crise bosniaque de 1908, ils devaient faire office de navire de guerre adaptée à la guerre navale en Adriatique.

Dès 1912, ils ont servi en mer Méditerranée. En 1913, ils ont pris part à une démonstration de force internationale en Mer Ionienne pour protester contre la guerre des Balkans.
Après la déclaration de guerre de l'Italie contre l'Autriche-Hongrie et les Empires centraux en 1915, les trois cuirassés ont bombardé des cibles côtières de la mer Adriatique. Puis par manque de moyen, leurs actions furent minimes jusqu'à la fin du conflit.
À la chute de l'Empire austro-hongrois les navires furent remis à l'Italie comme remboursement de dommages de guerre et furent démantelés entre 1920 et 1926.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Cuirassé de la Première Guerre mondiale Peter Hore - Londres (Ed. Southwater). (ISBN 978-1-84476-377-1)