Classe PC-461

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe PC-461
Image illustrative de l'article Classe PC-461
USS PC-456
FFS Franc Tireur (FNFL)
Caractéristiques techniques
Type Chasseur de sous-marin
Longueur 53 m
Maître-bau 7 m
Tirant d'eau 2 m
Déplacement 325 tonnes (standard)
Port en lourd 430
Propulsion 2 moteurs diesel General Motors
Puissance 2 × 2 880 ch
Vitesse 20 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 1 canon AA de 76 mm
1 canon de 40 mm Bofors
5 × 1 canon de 20 mm Oerlikon
grenades anti-sous-marines
Aéronefs non
Rayon d’action 3 000 milles nautiques à 12 nœuds (49 tonnes de fuel)
Autres caractéristiques
Électronique radar, sonar
Équipage 59-65
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale (France)
Naval Jack of the Netherlands.svg Marine royale néerlandaise
Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de la Grèce Grèce
Commanditaire US Navy
Période de
construction
1941 - 1944
Période de service 1942 - 1970
Navires construits 343
Navires prévus 403
Navires annulés 60
Navires en activité 0
Navires perdus 8
Précédent USS PC-451 et USS PC-452 (prototype) Classe PC-1610 Suivant

La classe PC-461 est une classe de 343 chasseurs de sous-marins construite essentiellement pour l’US Navy entre 1941 et 1944. Dans le cadre du programme Prêt-Bail d'armement mis en place par les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale pour fournir du matériel de guerre avant leur entrée dans le conflit, 46 navires de cette classe ont été transférés à différents pays alliés. D'autres unités furent livrées après 1944-1945.
Cette classe de navire est basée sur les deux premiers exemplaires expérimentaux le PC-451 et le PC-452 ou (Castine (IX-211).

Service[modifier | modifier le code]

Pendant la fin de la seconde guerre mondiale ces navires servirent essentiellement d'appui aux convois océaniques et aux différentes phases de débarquements alliés.
Après guerre les navires survivants furent dispersés dans différentes marines pour d'autres fonctions.

Conception[modifier | modifier le code]

Les bâtiments cédés à la France[modifier | modifier le code]

Ils servirent essentiellement, après les dernières opérations de la seconde guerre mondiale, comme escorteurs- patrouilleurs côtiers[1] en métropole et aux colonies françaises d'Extrême-Orient.

  • Avant fin de la guerre :
    • L'Eveillé (ex-PC471) 1944-1959
    • Le Rusé (ex-PC472) 1944-1959
    • L'Ardent (ex-PC473) 1944-1945
    • L'Indiscret (ex-PC474) 1944-1960
    • Le Résolu (ex-PC475) 1944-1951
    • L'Emporté (ex-PC480) 1944-1959
    • L'Effronté (ex-PC481) 1944-1953
    • L'Enjoué (ex-PC482) 1944-1945
    • Tirailleur (ex-PC542) 1944-1958
    • Le Volontaire (ex-PC543) 1944-1964
    • Goumier (ex-PC545) 1944-1965
    • Franc Tireur (ex-PC546) 1944-1953
    • Le Vigilant (ex-PC550) 1944-1959
    • Mameluck (ex-PC551) 1944-1958
    • Carabinier (ex-PC556) 1944-1958
    • Dragon (ex-PC557) 1944-1959
    • Voltigeur (ex-PC559) 1944-1970
    • L'Attentif (ex-PC562) 1944-1953
    • Spahi (ex-PC591) 1944-1959
    • Fantassin (ex-PC621) 1944-1961
    • Grenadier (ex-PC625) 1944-1958
    • Lansquenet (ex-PC626) 1944-1958
    • Cavalier (ex-PC627) 1944-1951
    • Pnom Penh (ex-PC796) 1949-1955
    • Légionnaire (ex-PC1226) 1944-1958
    • Lancier (ex-PC1227) 1944-1960
    • Sabre (ex-PC1248) 1944-1959
    • Pique (ex-PC1249) 1944-1959
    • Cimeterre (ex-PC1250) 1944-1963
    • Coutelas (ex-PC1560) 1944-1963
    • Dague (ex-PC1561) 1944-1964
    • Javelot (ex-PC1562) 1944-1951
  • Après guerre :
    • Hussard (ex-PC1235) 1945-1965
    • Luang Prabang (ex-PC798) 1949-1955
    • Hue (ex-PC797) 1950-1955
    • Flamberge (ex-PC1086) 1951-1956
    • L'Intrépide (ex-PC1130) 1951-1956
    • Trident (ex-PC1143) 1951-1956
    • Mousquet (ex-PC1144) 1951-1955
    • Glaive (ex-PC1146) 1951-1956
    • L'Ardent (ex-PC1167) 1951-1956
    • L'Inconstant (ex-PC1171) 1951-1956

Autres pays[modifier | modifier le code]

Ils servirent essentiellement comme escorteurs légers et patrouilleurs côtiers.

  • Brésil[2]:
    • Guaporé (ex-PC544) 1942-1958
    • Gurupi (ex-PC547) 1942-1960
    • Goiana (ex-PC554) 1943-1952
    • Graúna (ex-PC561) 1943-1960
    • Guaíba (ex-PC604) 1943-1952
    • Gurupá (ex-PC605) 1943-1952
    • Guajará (ex-PC607) 1943-1960
    • Grajaú (ex-PC1236) 1943-1960
  • Norvège:
  • Pays-Bas:
    • Queen Wilhelmina (ex-PC468) 1942-1963[4]
  • Grèce:
    • Vasilefs Georgios II (ex-PC622) 1944-1963[5]
  • Uruguay:
    • Maldonado (ex-PC1234) 1944-1970[6]

Après guerre, de nombreux autres pays se dotèrent de ce genre de navire, pour reconstituer leur flotte en attente de consctruction, pour en faire des escorteurs légers, patrouilleurs côtiers, …. : Espagne, Portugal, Israël, Sud-Corée, Thaïlande, Venezuela, Philippines, Indonésie, Taïwan, Mexique, République dominicaine…

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]