Classe Oasis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Oasis
Image illustrative de l'article Classe Oasis
L’Oasis of the Seas (Nassau-2010)
Présentation
Type Paquebots de croisière
Histoire
Prévus 4
Construits 2
Coulés 0
Vendus 0
Saisis 0
Démolis 0
En service 2
Caractéristiques techniques
Longueur 360 m
Largeur (pont) 60 5 m
(flottaison) 47 m
Tirant d'eau 9,3 m
Tirant d'air 72 m
Déplacement Environ 100 000 tonnes
Tonnage 220 000 tjb
Propulsion 3 × Asea Brown Boveri Azipod
Puissance 20 MW
Vitesse 22,6 nœuds en moyenne
Ponts (16 passagers)
Autres caractéristiques
Passagers 5 400 à 6 296
Équipage 1 300
Chantier Meyer Turku Shipyard, Turku Finlande et STX France, Saint-Nazaire France
Armateur Royal Caribbean Cruise Line
Pavillon Drapeau des Bahamas Bahamas
Coût 900 millions d'euros

La classe Oasis (anciennement connue sous le nom de projet Genesis[1]) est une classe de deux (en 2016 : 3 et en 2018 : 4) navires de croisière commandée par la Royal Caribbean Cruise Line. Cette classe représente les plus grands paquebots du monde.

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Les deux premiers navires de la classe sont actuellement en service, le troisième en cours de construction et le quatrième fut récemment commandé.

Classe Oasis
Navire de croisière Tableau Tonnage
(T.S.L.)
Longueur
(m)
Maître-bau
(m)
Hauteur
(m)
Cabines Passagers Équipage Vitesse
(nœuds)
Année Chantier naval Lancé
Oasis of the Seas
Oasis of the Seas.jpg
220 000 360 47 72 2.700 6.296 1300 22.6 2009 Drapeau de la Finlande Finlande Meyer Turku Shipyard Turku Finlande 28 octobre 2009
Allure of the Seas
Allure of the Seas.jpg
220 000 361 47 72 2.700 6.296 1300 22.6 2010 Drapeau de la Finlande Finlande Meyer Turku Shipyard Turku Finlande 20 novembre 2009
Oasis 3 (A34) 220 000 362 47 72 2.700 6.296 1300 22.6 2016 Drapeau de la France ex- Chantiers de l'Atlantique STX France St. Nazaire  ??? (en construction)
Oasis 4 (B34) 220 000 363 47 72 2.700 6.296 1300 22.6 2018 Drapeau de la France ex- Chantiers de l'Atlantique STX France St. Nazaire  ??? (début construction en 2016)

Construction[modifier | modifier le code]

La classe Oasis dépasse l'ancienne classe Freedom en tant que plus grands paquebots à passagers du monde. Avec 21 m de plus en longueur et 8,5 m en largeur elle augmente la jauge brute de près de 45 % offrant une capacité de 5 400 passagers en double-cabine.
Cette classe, comme la classe Freedom, a été réalisée par Meyer Turku Shipyard (ex-STX Finland) sur les anciens chantiers finlandais Aker Yards à Turku. En 2012, Royal Caribbean contacte les chantiers de Turku pour commander deux navires Oasis : Le 3ème et le 4ème. Les chantiers Finlandais, n'arrivant pas à boucler le montage financier, les chantiers de l'Atlantique STX France de Saint-Nazaire profitent de la situation pour attirer l'attention de la compagnie. En décembre 2012, les chantiers français STX France signe avec Royal Carribean, une commande portant sur la construction du troisième Oasis et une option pour le quatrième. La découpe de la première tôle de l'Oasis 3 (A34 est le nom de code du navire aux chantiers) à eu lieu le 23 septembre 2013 et la mise en cale du navire eu lieu le 9 mai 2014 en présence des deux dirigeants de Royal Caribbean et de Laurent Castaing (PDG des chantiers) ; Royal Caribbean a ainsi pu profiter de la cérémonie pour confirmer l'option du quatrième Oasis, qui sera donc livré par les chantiers nazairiens en 2018. Les deux navires construit à Saint-Nazaire seront plus économes et seront légèrement plus grands en longueur que les deux prédécesseurs (2 ou 3 mètres de plus). Les deux noms de L'Oasis 3 et de l'Oasis 4 furent peut-être annoncés parmi d'autres noms de futurs navires dans le giron de la compagnie : deux noms correspondent à la classe Oasis : Le Passion of the Seas et le Pulse of the Seas mais la compagnie ajoute que le nom pourrait ne pas apparaître dans la liste.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Projet Genesis - site Mer et Marine

Sur les autres projets Wikimedia :