Classe N° 7 (dragueur de mines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe N° 7
Image illustrative de l'article Classe N° 7 (dragueur de mines)
Le N° 7
Caractéristiques techniques
Type Dragueur de mines
Longueur 72,5 m
Maître-bau 7,85 m
Tirant d'eau 2,6 m
Déplacement 640 t (standard)
Propulsion 2 machines à vapeur Kampon
2 chaudières
Puissance 3850 ch
Vitesse 20 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement Origine :
Rayon d’action 2 000 miles nautiques à 14 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 98
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Japon
Période de
construction
1937 - 1939
Période de service 1938-1946
Navires construits 6
Navires prévus 6
Navires perdus 5
Navires démolis 1
Précédent Classe N° 13 Classe N°19 Suivant

La Classe N° 7 est une classe de dragueurs de mines de la Marine impériale japonaise. Ces six navires de lutte anti-sous-marine ont été construits entre 1937 et 1939 en d'après le plan de Maru 3.

Conception[modifier | modifier le code]

Cette classe est une amélioration de la classe N° 13. Le matériel propre au mouilleur de mines est supprimé et un canon de 120 mm supplémentaire est installé.
Leur ligne ressemble à celles des torpilleurs de classe Chidori et classe Otori.

Service[modifier | modifier le code]

Ces bâtiments opéreront à l'origine sur le fleuve Yangzi Jiang contre l'armée nationale révolutionnaire lors de la guerre sino-japonaise. Lors de la guerre du Pacifique, ils seront dispersé les divers théâtres d'opérations. Un seul survécu quelque mois à la fin du conflit avant d'être sabordé par les Alliés.

Les unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier Quille Lancement Service Fin de carrière
N° 7 Tamano Mitsui Zōsen 27 octobre 1937 16 juin 1938 15 décembre 1938 coulé le 15 avril 1944
N° 8 Compagnie des docks d'Uraga 11 décembre 1937 28 mai 1938 15 février 1939 sabordé le 10 juillet 1946 par la Royal Navy
N° 9 Arsenal naval de Maizuru 7 février 1938 10 septembre 1938 15 février 1939 coulé le 1er février 1942 à Ambon
N° 10 Tōkyō Ishikawajima Shipyard 21 décembre 1937 22 septembre 1938 15 février 1939 coulé le 10 décembre 1942 à Vigan
N° 11 Compagnie des docks d'Uraga 30 mai 1938 28 décembre 1938 15 juillet 1939 coulé le 28 mars 1945 à Makassar
N° 12 Tōkyō Ishikawajima Shipyard 28 mai 1938 18 février 1939 15 août 1939 coulé le 6 avril 1945

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]