Classe Koni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koni.
Classe Koni
Projet 1159
Caractéristiques techniques
Type Frégate
Longueur 95 m
Maître-bau 12 m
Tirant d’eau 4.2 m
Port en lourd 1 900 tonnes à pleine charge
Propulsion CODAG 2 diesels
1 turbine gaz
Puissance 35 000 ch
Vitesse 27 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 110
Histoire
Constructeurs Chantiers navale de Zelenodolsk
A servi dans Pavillon de la marine soviétique Marine soviétique
Marine yougoslave
Marine cubaine
Pavillon de la marine algérienne Marine algérienne
Marine libyenne
Période de
construction
1974 - 1988
Période de service 1976 - actuel
Navires construits 14

Le projet 1159 ou classe Koni (Code OTAN) est une classe de frégates polyvalentes d'origine soviétique n'embarquant pas de missiles mer-mer, ce qui constitue un handicap majeur.

Ce type de navire a été construit à 14 exemplaires entre 1975 et 1988 par le chantier naval de Zelenodolsk (Tatarstan), sur la Volga. Il est armé, entre autres, de roquettes anti-sous-marine RBU-6000.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

La frégate libyenne Al Ghardabia de la classe Koni en 2005. Elle a été mise hors de combat durant la guerre civile libyenne de 2011 par l'aviation de l’OTAN.

Une seule frégate fut employée par la marine soviétique.
Les autres furent exportées à l'étranger : Algérie, Cuba, Libye, ex-Yougoslavie et République démocratique allemande.

Les bâtiments appartenant à la marine algérienne sont les Mourad Rais, Rais Kellich et Rais Korfou.

Sur les autres projets Wikimedia :