Classe Kedah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Kedah
Image illustrative de l'article Classe Kedah
KD Kelantan
Type MEKO 100
Caractéristiques techniques
Type Patrouilleur/Corvette
Longueur 91,1 m
Maître-bau 12,85 m
Tirant d'eau 3,4 m
Déplacement 1 300 tonnes
Port en lourd 1 650 tonnes (pleine charge)
Propulsion 2 moteurs diesel Caterpillar
4 moteurs diesel auxiliaires
Puissance 16.000 ch
Vitesse 22 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Aéronefs 1 S670B Seahawk ou 1 Super Lynx 300
Rayon d’action 6.050 milles nautiques à 12 noeuds
(21 jours)
Autres caractéristiques
Électronique sonars et radars
Équipage 77
Histoire
Constructeurs Blohm & Voss
HDW
Boustead Naval Shipyard Perak
A servi dans Drapeau de la Malaisie Malaisie
Commanditaire Marine royale malaisienne
Période de
construction
2001- présent
Période de service 2006- présent
Navires construits 6
Navires prévus 6
Navires en activité 6

La Classe Kedah est une série de patrouilleurs océaniques (classifié comme corvette dans flottes de combat) développée pour la Marine royale malaisienne par le chantier naval Blohm & Voss à Hambourg de la firme allemande ThyssenKrupp Marine Systems conceptrice des navires de guerre de type MEKO. Elle tire son nom de l'état de Kedah.

Conception[modifier | modifier le code]

La classe Kedah est basée sur le type MEKO 100 développée pour plusieurs marines. C'est une conception de nouveaux patrouilleurs extracôtiers ou de corvettes qui peut être facilement adaptée à la demande du commanditaire. Un total de 27 navires avait été prévu initialement. Six ont été commandés par la Malaisie.

Elle a une faible signature radar et une vitesse de croisière économique. L'Automation de l'essentiel des tâches de sécurité à bord réduit de fait l'effectif de l'équipage. Des emplacements sont réservés pour les équiper en véritables corvettes lance-missiles : un lanceur RAM à 21 cellules, deux lance-missiles Exocet et deux lance-torpilles doubles Aliana 244.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990 la Marine royale malaisienne est dans la nécessité de remplacer ses vieux patrouilleurs construits par Vosper Thornycroft de Southampton et armés de canons Bofors de 40 mm propulsés par moteurs diesel Maybach. Après un appel d'offre pour la conception d'un nouveau modèle de navire c'est le groupe naval allemand qui obtient la préférence face à l'australien Transfield Services Limited [1] et aux britanniques VT Group et Yarrow Shipbuilders.

Les deux premiers navires sont fabriqués en Allemagne et le reste au chantier naval Penang Shipbuilding and Construction - Naval Dockyard Sdn Bhdde de Perak.

Service[modifier | modifier le code]

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière
F171 Kedah 21 mars 2003 5 juin 2006 Blohm & Voss
Hambourg
Drapeau de la Malaisie Malaisie - en activité
F172 Pahang 28 mars 1981 28 mars 1983 Howaldtswerke-Deutsche Werft
Kiel
Drapeau de la Malaisie Malaisie - en activité
F173 Perak 12 novembre 2007 3 juin 2009 Boustead Naval Shipyard Sdn. Bhd.
Perak
Drapeau de la Malaisie Malaisie - en activité
F175 Kelantan 24 novembre 2008 8 mai 2010 Boustead Naval Shipyard Sdn. Bhd.
Perak
Drapeau de la Malaisie Malaisie - en activité
F176 Selangor 23 juillet 2009 28 décembre 2010 Boustead Naval Shipyard Sdn. Bhd.
Perak
Drapeau de la Malaisie Malaisie - en activité

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael Richardson, « Australia to Push Warship Plan »