Classe Kaiser Friedrich III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Kaiser Friedrich III
Image illustrative de l'article Classe Kaiser Friedrich III
Le SMS Kaiser Barbarossa
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé Pré-Dreadnought
Longueur 125,3 m
Maître-bau 20,4 m
Tirant d’eau 7,89 m
Déplacement 10 790 t
Port en lourd 11 599 t
Propulsion 3 moteurs à arbre triple expansion
Puissance 13 000 ch
Vitesse 17,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage Coque: 300 mm à 150 mm
Pont: 65 mm
Superstructure: 250 mm
Tourelles: 250 mm
Casemates: 150 mm
Armement 4 canons de 240 mm
18 canons de 150 mm
12 canons de 88 mm
12 canons d'une livre
6 tubes à torpille de 450 mm
Rayon d’action 3 420 nmi à 10 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 658 - 687
Histoire
Constructeurs Kaiserliche Werft Wilhelmshaven :
Kaiser Friedrich III
Kaiser Wilhelm II
Arsenal Germania :
Kaiser Wilhelm der Grosse
Blohm & Voss :
Kaiser Karl der Grosse
Schichau-Werke :
Kaiser Barbarossa
Période de
construction
1895 - 1901
Navires construits 5
Navires démolis 5
Précédent Classe Brandenburg Classe Wittelsbach Suivant

La classe Kaiser Friedrich III est une série de cuirassés pré-Dreadnought construits au début du XXe siècle par la Marine impériale allemande.

Les navires de cette classe[modifier | modifier le code]

Chacun des cinq navires qui composent cette classe est baptisé du nom d'un empereur allemand.


La construction des cinq cuirassés est achevée en 1901.

Ils sont assignés lors de leur mise en service à la Ire escadre de la flotte de ligne allemande. Du fait de leur ancienneté à l'aube de la Première Guerre mondiale, ils seront rétrogradés en seconde ligne. Ils sont définitivement retirés de la flotte militaire allemande en 1916.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Les navires de la classe Kaiser Friedrich III affichent une longueur de flottaison de 120,9 mètres (397 pieds) pour une longueur totale de 125,3 mètres (411 pieds). La plus grande grande largeur ou maître-bau des cuirassés est de 20,4 mètres, et le tirant d'eau est de 7,89 m (25,9 pieds) standard et 8,25 mètres (27,1 pieds) à pleine charge. Leur déplacement en charge est de 11 785 tonnes. Des pièces en acier transversales et longitudinales constituent le cadre des navires Kaiser Friedrich classe III, les tôles en acier de la coque étant rivées sur le cadre. La coque contient douze compartiments étanches et un double fond sur 70 % de sa longueur[1].

Propulsion[modifier | modifier le code]

Les cuirassés de la classe Kaiser Friedrich III sont propulsés par trois groupes de machines à vapeur à triple expansion entrainant trois hélices. Le Kaiser Friedrich III, le Kaiser Barbarossa et le Kaiser Wilhelm der Große sont équipés d'hélices de 4,5 mètres (15 pieds) de diamètre, tandis que deux des trois hélices qui équipent le Kaiser Karl der Große et le Kaiser Wilhelm II sont d'un diamètre inférieur, de 4,2 mètres (14 pieds). Ces derniers sont également équipé d'une quatrième hélice, située au centre du navire, d'un diamètre de 4,2 mètres. Les machines sont alimentées en vapeur par douze chaudières à charbon, dont quatre chaudières Thornycroft sur le Kaiser Friedrich III et quatre chaudières multitubulaires de marine sur le Kaiser Wilhelm II. Le Kaiser Wilhelm der Große et le Kaiser Barbarossa possèdent quant à eux de dix chaudières dont six chaudières cylindriques, ainsi que quatre chaudières multitubulaires de marine pour le Kaiser Wilhelm der Große et quatre chaudières Thornycroft pour le Kaiser Barbarossa. Enfin, le Kaiser Karl der Große est alimenté en vapeur par dix chaudières, dont six chaudières cylindriques et quatre chaudières multitubulaires de marine[1].

Service actif[modifier | modifier le code]

Lors de sa mise en service, le Kaiser Wilhelm II est porté au rang de navire amiral de la flotte allemande, rang qu'il sert jusqu'en 1906[2]. Les quatre autres cuirassés de la classe sont assigné au Ier escadron de la flotte de ligne allemande, dans laquelle ils resteront 10 ans durant[3]. Les cinq bâtiments prennent part, avec le reste de la flotte de guerre, à d'importantes manœuvres d'entrainement en septembre 1902. Durant ces exercices, les cuirassés à l'exception du Kaiser Friedrich III jouaient le rôle de la flotte ennemie. En tant que navire amiral, le Kaiser Wilhelm II a accueilli à son bord l'empereur Guillaume II d'Allemagne, et servait lors de ces manœuvres de navire d'observation pour le commandement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (Gröner, p. 15)
  2. (Gardiner, Chesneau et Kolesnik, p. 247)
  3. (Gardiner et Gray, p. 140)

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Gardiner, Roger Chesneau et Eugene M. Kolesnik, Conway's All the World's Fighting Ships: 1860–1905, Londres, Conway Maritime Press,‎ 1979 (ISBN 0-85177-133-5)
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships: 1906–1921, Annapolis, Naval Institute Press,‎ 1984 (ISBN 0-87021-907-3, OCLC 12119866)
  • (en) Erich Gröner, German Warships: 1815–1945, Annapolis, Naval Institute Press,‎ 1990 (ISBN 0-87021-790-9)

Sur les autres projets Wikimedia :