Classe Hunt (destroyer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe Hunt.
Classe Hunt
Image illustrative de l'article Classe Hunt (destroyer)
Le HMS Bleasdale en 1945
Caractéristiques techniques
Type destroyer
Histoire
Constructeurs Royaume-Uni (différents chantiers)
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy (72 navires)
Pavillon de la marine grecque Marine grecque (7)
Pavillon de la marine polonaise Marine polonaise (3)
Pavillon de la marine royale norvégienne Marine royale norvégienne (3)
Pavillon des forces navales françaises libres Forces navales françaises libres (1)
Après 1945 :
Naval Ensign of Germany.svg Marine allemande
Équateur
Naval Ensign of Egypt.svg Marine égyptienne
Naval Ensign of Denmark.svg Marine royale danoise
Naval Ensign of Israel.svg Marine israélienne (1)
Naval Ensign of India.svg Marine indienne
Commanditaire Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Date début commande 1939
Période de
construction
1939 - 1943
Période de service 1940 - 1963
Navires construits 86
Navires perdus 23
Précédent Classe J, K et N Classe L et M Suivant

La classe Hunt est une classe de destroyers de la Royal Navy. Les premières unités sont commandées au début de l'année 1939. Les navires de cette classe prennent part à la Seconde Guerre mondiale, particulièrement dans la défense de la cote est de la Grande-Bretagne et dans la protection des convois en Méditerranée.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Royal Navy confie deux types de missions à ses destroyers. D'abord l'accompagnement des escadres avec des bâtiments endurants à la mer, dotés d'une bonne puissance de feux (artillerie et torpilles), ensuite l'escorte des convois avec des bâtiments plus légers, spécialisés dans la lutte contre les sous-marins.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :