Classe Framée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Framée
Image illustrative de l'article Classe Framée
Le Pique
Caractéristiques techniques
Type contre-torpilleur
Longueur 58,09 m
Maître-bau 6,3 m
Tirant d'eau 3 m
Déplacement 314 tonnes - 302 tonnes à PC
Port en lourd 320
Propulsion 2 machines à vapeur (triple expansion)
4 chaudières
Puissance 4.800-5.200 cv
Vitesse 26 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Armement 1 canon de 65 mm
6 canons de 47 mm Hotchkiss
2 tubes lance-torpilles de 380 mm
Autres caractéristiques
Équipage 48
Histoire
Constructeurs Forges et Chantiers de la Méditerranée Le Havre


Ateliers et Chantiers de la Loire Nantes

A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Commanditaire Marine nationale française
Période de
construction
1897-1901
Période de service 1899-1921
Navires construits 4
Navires prévus 4
Navires perdus 2
Navires démolis 2
Précédent Classe Durandal Classe Rochefortais Suivant

La Classe Framée fut la seconde classe de contre-torpilleurs construite pour la Marine nationale française entre 1898 et 1901. Elle fut réalisée sur les chantiers navals de Saint-Nazaire et de Graville-Sainte-Honorine.
Ils portent les noms d'armes historiques de l'infanterie : Épée, Framée (Lance), Pique et Yatagan.

Conception[modifier | modifier le code]

Les navires étaient typiques de cette époque, avec une coque arrondie et un pont en dos de tortue (turtledeck). Les mâts furent supprimés pour les doter d'un meilleur équilibre.

Service[modifier | modifier le code]

Le Framée a coulé le 11 août 1900 dans une collision avec le cuirassé Brennus lors de manœuvres. Il y eut 45 disparus dont son commandant, le lieutenant de vaisseau de Mauduit Duplessis[1].
Les trois autres servirent durant la Première Guerre mondiale, mêmes s'ils étaient déjà obsolètes face aux nouveaux torpilleurs. Le Yatagan coula dans une collision avec le vapeur britannique SS Teviot devant Dieppe le 3 novembre 1916. Son Commandant,le Lieutenant de Vaisseau Bousses, ainsi que son Commandant en Second, l'Enseigne de Vaisseau Ferey disparaissent avec leur bâtiment.
Les deux autres survécurent à la guerre et furent retirés du service en 1920-21 et détruits à Toulon.

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Chantier naval Quille Lancement Mis en service Fin de carrière
M4 Framée Ateliers et Chantiers de la Loire Nantes en 1897 21 octobre 1899 20 juin 1900 coulé le 11 août 1900
M5 Yatagan Ateliers et Chantiers de la Loire Nantes en 1897 20 juillet 1900 octobre 1900 coulé le 3 novembre 1916
M6 Pique Forges et Chantiers de la Méditerranée Le Havre octobre 1897 31 mars 1900 juin 1901 rayé le28 janvier 1921
détruit en 1921 à Toulon
M7 Épée [2] Forges et Chantiers de la Méditerranée Le Havre 27 octobre 1897 27 juillet 1900 août 1901 rayé le 1er octobre 1920
détruit en 1921 à Toulon

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Framée sur site page 14-18
  2. Epée sur site netmarine.net
  • Robert Gardiner, Roger Chesneau, Eugene Kolesnik : Conway's All the World's Fighting Ships (1860-1905) (ISBN 0 85177 133 5)

Sources[modifier | modifier le code]