Classe Echo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Silhouette d'un sous-marin de classe Echo I (Projet 659).

La classe Echo est le code OTAN pour un type de sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière qui a été initialement mis en service par l'Union soviétique vers 1960. La désignation soviétique était Projet 659 pour les premiers navires et Projet 679 pour les 39 autres (du second type). Tous ont été retirés du service de la Marine russe en 1994.

Classe Echo I[modifier | modifier le code]

Les sous-marins de cette classe sont dotés de six lanceurs de missiles de croisière P-5 Pityorka. Ils ont été construits entre 1960 et 1963 à Komsomolsk-sur-l'Amour et transférés à la Flotte du Pacifique.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Déplacement : 3 828 tonnes (surface), 4 999 tonnes (immersion)
  • Longueur : 111,2 mètres
  • Maître-bau : 9,2 mètres
  • Tirant d'eau : 7,1 mètres
  • Vitesse maximale : 15,1 nœuds (surface), 24,2 nœuds (immersion)

Liste des navires de la classe[modifier | modifier le code]

# Chantier Quille posée Lancement Commissionné Flotte Statut
K-45 Chantier naval Leninskiy, Komsomolsk-sur-l'Amour 20 décembre 1958 12 mai 1960 28 juin 1961[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1989, démantelé
K-59 Chantier naval Leninskiy, Komsomolsk-sur-l'Amour 30 septembre 1959 25 septembre 1960 16 décembre 1961[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1989, démantelé
K-66 Chantier naval Leninskiy, Komsomolsk-sur-l'Amour 26 mars 1960 30 juillet 1961 28 décembre 1961[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1985, démantelé
K-122 Chantier naval Leninskiy, Komsomolsk-sur-l'Amour 21 janvier 1961 17 septembre 1961 6 juillet 1962[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1985, démantelé
K-151 Chantier naval Leninskiy, Komsomolsk-sur-l'Amour 21 avril 1962 30 septembre 1962 28 juillet 1963[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1989, démantelé

Classe Echo II[modifier | modifier le code]

Sous-marin de classe Echo II, 1988.
Lancement d'un missile anti-navire P-6 par un sous-marin de classe Echo II.

18 unités construites à Severodvinsk pour la Flotte du Nord et 11 construites à Komsomolsk pour la Flotte du Pacifique entre 1962 et 1967 comme sous-marins anti-porte-avions. Les sous-marins de classe Echo II embarquent 6 missiles anti-navires P-6 (SS-N-3a Shaddock) et peuvent tirer jusqu'à 8 missiles en 30 minutes. Obsolètes à partir du milieu des années 1980, ils sont progressivement retirés du service entre 1989 et 1995.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Déplacement : 4 486 tonnes (surface), 5 852 tonnes (immersion)
  • Longueur : 115,4 mètres
  • Maître-bau : 9,3 mètres
  • Tirant d'eau : 7,4 mètres
  • Vitesse maximale : 14 nœuds (surface), 22 nœuds (immersion)

Liste des navires de la classe[modifier | modifier le code]

# Chantier Quille posée Lancement Commissionné Flotte Statut
K-166 SEVMASH, Severodvinsk 30 mai 1961 6 septembre 1962 31 octobre 1963[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1989, démantelé
K-104 SEVMASH, Severodvinsk 11 janvier 1962 16 juin 1963 15 décembre 1963[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1990, démantelé
K-170 "K-86", "KS-86" SEVMASH, Severodvinsk 16 mai 1962 4 août 1963 26 décembre 1963[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1991, démantelé
K-175 Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 17 mars 1962 30 septembre 1962 30 décembre 1963[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1990, démantelé
K-184 Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 2 février 1963 25 août 1963 31 mars 1964[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1990, démantelé
K-172 SEVMASH, Severodvinsk 8 août 1962 25 décembre 1963 30 juillet 1964[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1990, démantelé
K-47 "B-47" SEVMASH, Severodvinsk 7 août 1962 10 février 1964 31 août 1964[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1994-5, démantelé
K-1 (en) SEVMASH, Severodvinsk 11 janvier 1963 30 avril 1964 30 septembre 1964[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1992, démantelé
K-28 "K-428" SEVMASH, Severodvinsk 26 avril 1963 30 juin 1964 16 décembre 1964[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1990, démantelé
K-35 SEVMASH, Severodvinsk 6 janvier 1964 27 janvier 1965 30 juin 1965[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1993, démantelé
K-189 "K-144" Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 6 avril 1963 9 mai 1964 24 juillet 1965[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1991, démantelé
K-74 SEVMASH, Severodvinsk 23 juillet 1963 30 septembre 1964 30 juillet 1965[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1992, démantelé
K-22 SEVMASH, Severodvinsk 14 octobre 1963 29 novembre 1964 7 août 1965[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1995, démantelé
K-90 "K-111" SEVMASH, Severodvinsk 29 février 1964 17 avril 1965 25 septembre 1965[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1989, démantelé
K-31 "K-431" Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 11 janvier 1964 8 septembre 1964 30 septembre 1965[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1987, démantelé
K-116 SEVMASH, Severodvinsk 8 juin 1964 19 juin 1965 29 octobre 1965[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1985, démantelé
K-57 "K-557" Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 19 octobre 1963 26 septembre 1964 31 octobre 1965[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1992, démantelé
K-125 SEVMASH, Severodvinsk 1er septembre 1964 11 septembre 1965 18 décembre 1965[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1991, démantelé
K-48 Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 11 avril 1964 16 juin 1965 31 décembre 1965[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1990, démantelé
K-128 "K-62" SEVMASH, Severodvinsk 29 octobre 1964 30 décembre 1965 25 août 1966[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1990, démantelé
K-56 (en) Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 30 mai 1964 10 août 1965 26 août 1966[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1992, démantelé
K-131 (en) "B-131" SEVMASH, Severodvinsk 31 décembre 1964 6 juin 1966 30 septembre 1966[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1994, démantelé
K-10 Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 24 octobre 1964 29 septembre 1965 15 octobre 1966[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1989, démantelé
K-135 SEVMASH, Severodvinsk 27 février 1965 27 juillet 1967 25 novembre 1966[1] Flotte du Nord Retiré du service en 1988, démantelé
K-94 "K-204" Chantier naval Leninskiy, Komsomolsk-sur-l'Amour 20 mars 1965 20 mai 1966 27 décembre 1966[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1992, démantelé
K-108 Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 24 juillet, 1965 26 août 1966 31 mars 1967[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1990, démantelé
K-7 Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 6 novembre 1965 25 septembre 1966 30 septembre 1967[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1990, démantelé
K-23 Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 23 février 1966 18 juin 1967 30 décembre 1967[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1992, démantelé
K-34 "K-134" Chantier naval Leninskiy Komsomol, Komsomolsk-sur-l'Amour 18 juin 1966 23 septembre 1967 30 décembre 1968[1] Flotte du Pacifique Retiré du service en 1994, démantelé

Accidents et incidents notables[modifier | modifier le code]

  • 20 juin 1970 : le K-108 entre en en collision avec le USS Tautog SSN-639 de l'United States Navy dans la mer d'Okhotsk à une profondeur de 45 mètres. La coque extérieure de K-108 a été endommagée et le kiosque de Tautog a été endommagé et inondé. Il n'y a pas eu de morts.
  • 28 août 1976 : collision entre le K-22 (Echo II) et le USS Voge (FF-1047) en mer Méditerranée. Le compartiment à missiles no 1 du K-22 est endommagé, il sera réparé à Kithira en mer Égée. Le pont arrière de la frégate américaine est endommagé et elle a dû être remorquée en Crète[2].
  • 24 septembre 1976 : un incendie éclate à bord du K-47 (Echo II) dans le compartiment VIII (quartiers d'habitation) alors qu'il se trouvait dans l'Atlantique Nord, dû à un court circuit. Trois membres d'équipage ont été tués par empoisonnement au monoxyde de carbone.
  • 2 juillet 1979 : le K-116 (Echo II) est victime d'un accident de réacteur (fuite de liquide de refroidissement du cœur) dans la baie de Vladimir, en mer du Japon. Certains membres de l'équipage ont été irradiés, mais il n'y a pas eu de décès.
  • 21 août 1980 : incendie dans le compartiment VII du K-122 (Echo I). Quatorze morts dues à une intoxication au monoxyde de carbone.
  • 10 septembre 1981 : le K-45 (Echo I) entre en collision avec le chalutier soviétique Novokachalinsk la nuit. L'avant de la coque extérieure et le système de sonar du sous-marin a été sérieusement endommagés. Le chalutier a coulé.
  • 18 juin 1984 : un incendie éclate dans le compartiment VIII du K-131 (Echo II) pour cause de violation de méthodes de sécurité par un électricien, en mer de Barents. Treize morts.
  • 26 juin 1986 : le K-192 (ex-K-172) (Echo II) est victime accident de réacteur (rupture dans la première boucle du réacteur tribord) tout près de l'île Bear, en mer de Barents. L'équipage a été irradié mais il n'y a pas eu de décès.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag et ah Podvodnye Lodki Rossii, Atomnye Pervoye Pokoleniye, tome IV, Chast 1, Defense Ministry Central Design Bureau no 1 & Central Marine Equipment Design Bureau Rubin, Saint-Péterbourg, 1996
  2. « Collision with Soviet submarine » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 1976-08-29. Consulté le 2010-04-02