Classe Deutschland (cuirassé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe Deutschland.
Classe Deutschland
Image illustrative de l'article Classe Deutschland (cuirassé)
La classe Deutschland en ligne
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé Pré-Dreadnought
Longueur 127,6 m
Maître-bau 22,2 m
Tirant d’eau 8,21 m
Déplacement 13 190 t
Port en lourd 14 217 t
Propulsion 3 moteurs à triple expansion (12 chaudières)
Puissance 17 696 ch
Vitesse 18 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture: 100 mm à 240 mm
Pont: 40 mm
Kiosque: 170 mm
Tourelles: 280 mm
Armement (2X2) canons de 280 mm
14 canons de 170 mm
22 canons de 88 mm
6 canons de 45 mm
6 tubes lance-torpilles de 450 mm
Rayon d’action 4 800 nmi à 10 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 35 officiers et 708 hommes
Histoire
Constructeurs Arsenal Germania :
Deutschland
Schleswig-Holstein
AG Vulcan Stettin :
Pommern
Schichau-Werke :
Schleisen
Arsenal de Wilhelmshaven
Hannover
A servi dans Pavillon de la Kaiserliche Marine Kaiserliche Marine
Pavillon de la Reichsmarine Reichsmarine
Pavillon de la Kriegsmarine Kriegsmarine
Période de
construction
1903 - 1908
Période de service 1906 - 1945
Navires construits 5
Navires prévus 5
Navires perdus 3
Navires démolis 2
Précédent Classe Braunschweig Classe Nassau Suivant

La classe Deutschland est une classe de cinq cuirassés de type pré-Dreadnought construits pour la Marine impériale allemande.

La classe est composée du SMS Deutschland, du SMS Hannover, du SMS Pommern, du SMS Schlesien et du SMS Schleswig-Holstein. Construits entre 1903 et 1908, leur conception s'inspire très fortement de la classe Braunschweig, classe précédente de cuirassés de même type construite par la Marine allemande, à l'exception du fait que leur blindage est fortement renforcé.

Ils sont très vite obsolètes du fait de l'arrivée en 1906 d'un nouveau type de cuirassé révolutionnaire, le HMS Dreadnought britannique. De ce fait, les navires de la classe Deutschland sont les derniers cuirassés de ce type construits par la Kaiserliche Marine. Ils seront suivis par la classe Nassau, réponse au HMS Dreadnought et première classe de cuirassés de type dreadnought construits par l'Allemagne.

Avec l'arrivée des bâtiments de classe Deutschland, la flotte allemande avait assez de cuirassés pour former deux escadrons. La flotte est alors réorganisée en Hochseeflotte, ou « flotte de haute mer », qui participera à des batailles lors de la Première Guerre mondiale. Malgré le fait qu'ils soient d'un point de vue technologique hors-jeu, les cinq navires participent à la bataille du Jutland le 31 mai et le 1er juin 1916. Le Pommern sera torpillé et coulé. Après la bataille, les quatre cuirassés rescapés sont rétrogradés de la ligne de front et assignés à des tâches secondaires. Le Traité de Versailles, qui autorisera l'Allemagne à garder certains de ses navires à des tâches de défense côtière, permettra la conservation des navires de classe Deutschland.

Après une courte carrière en tant que navire de défense côtière, le Deutschland est ferraillé entre 1920 et 1922. Le Hannover devait être converti en cible d'entraînement mais ce ne sera jamais fait. Il aurait été démantelé entre 1944 et 1946. Le Schleisen et le Schleswig-Holstein sont les seuls bâtiments de la classe Deutschland à avoir été actif de manière continue tant dans la Reichsmarine que dans la Kriegsmarine. Les deux navires auront une participation modeste durant la Seconde Guerre mondiale, dont le bombardement par le Schleswig-Holstein de la forteresse de la presqu'île de Westerplatte, en Pologne, lors de la Bataille de Westerplatte.

Tourelle avant du SMS Deutschland

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Les navires de la classe Deutschland ont une longueur de flottaison de 125,9 mètres (413 pieds) pour une longueur totale de 127,6 mètres (419 pieds). La plus grande grande largeur ou maître-bau des cuirassés est de 22,2 mètres (73 pieds), et le tirant d'eau est de 8,21 mètres (26,9 pieds). Les navires ont été conçus pour déplacer 13 191 tonnes et 14 218 tonnes en charge[1]. Des pièces en acier transversales et longitudinales constituent le cadre des navires Deutschland, les tôles en acier de la coque étant rivées sur le cadre. La coque contient douze compartiments étanches à l'exception du Pommern qui en dispose de treize. La coque présente également un double-fond sur 84 % de la longueur des navires[2].

Propulsion[modifier | modifier le code]

Les navires de la classe Deutschland sont équipés de machines à vapeur à triple expansion, qui entraînent trois hélices. Les deux hélices externes possèdent trois pales et ont un diamètre de 4,8 m (5,24 yard). L'hélice centrale possède quatre pales et un diamètre de 4,5 m (4,92 yd)[3]. Les machines sont alimentées en vapeur par douze chaudières multitubulaires de marine, réparties en quatre chaudières par machine à vapeur, à l'exception du Deutschland[2]. Ce dernier est alimentée en vapeur à la manière des Braunschweig, soit par huit chaudières multitubulaires de marine et six chaudières cylindriques[3]. Le Deutschland développe une puissance de 16 000 ihp (12 000 kW), tandis que les quatre autres cuirassés développent une puissance de 17 000 ihp (13 000 kW), permettant théoriquement aux cinq navires d'atteindre une vitesse maximale de 18 nœuds (33 km/h ; 21 mph), qu'ils dépassèrent lors des essais[1].

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Classe Deutschland
Nom Chantier naval Mise en chantier Lancement Mise en service Fin Photo
SMS Deutschland Arsenal Germania
Kiel
démoli le
Bundesarchiv DVM 10 Bild-23-61-08, Linienschiff "SMS Deutschland".jpg
SMS Hannover Arsenal
Wilhelmshaven
démoli entre 1944 et 1946
SMS Pommern AG Vulcan
Stettin
torpillé le
Bundesarchiv DVM 10 Bild-23-61-21, Linienschiff "SMS Pommern".jpg
SMS Schlesien Schichau-Werke
Dantzig
sabordé à Swinemünde en 1945
SMS Schlesien BainNews.jpg
SMS Schleswig-Holstein Arsenal Germania
Kiel
coulé en 1944
Bundesarchiv DVM 10 Bild-23-63-47, Linienschiff "Schleswig-Holstein".jpg

Service actif[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Deutschland-class battleship » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (Gröner, p. 21)
  2. a et b (Gröner, p. 20)
  3. a et b (Gröner, p. 18–20)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Erich Gröner, German Warships: 1815–1945, Annapolis, Naval Institute Press,‎ 1990 (ISBN 978-0-87021-790-6)