Classe Connecticut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Connecticut
Image illustrative de l'article Classe Connecticut
L'USS Connecticut, navire tête de la classe Connecticut
Caractéristiques techniques
Type cuirassé Pré-Dreadnought
Longueur 139,09 m
Maître-bau 24,42 m
Tirant d'eau 7,44 m
Déplacement 16 000 tjb
Propulsion 2 machines à vapeur à triple expansion (12 chaudières)
Puissance 16 500 ch
Vitesse 18 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 280 mm
barbette = 254 mm
tourelle = 305 mm
passerelle = 230 mm
pont = 38 mm
Armement Principal :
2 × 2 canons de 305 mm(cal.40-Mark 3 4 Twin)
2 × 2 canons de 203 mm(cal.45-Mark 6 Twin)
Secondaire :
12 × 1 canon de 178 mm(cal.44-Mark 1 2 Single)
12 × 1 canon de 47 mm(DCA Hotchkiss)
20 × 1 canon de 65mm(DCA)
4 TLT (533 mm)
Aéronefs non
Rayon d’action 6.620miles à 10 nœuds(2.450 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 827
Histoire
Constructeurs US flag 46 stars.svg US Navy
Navires construits 6
Navires prévus 6
Navires démolis 6
Précédent Classe Virginia Classe Mississippi Suivant

La classe Connecticut est une classe de six cuirassés de type pré-Dreadnought de la marine américaine dont la construction a été autorisée sur trois exercices budgétaires (1902-1904).
Les trois derniers ont été réalisés après la construction des deux unités de la classe Mississippi, dernière classe de cuirassés pré-Dreadnought des États-Unis à être mise en chantier.
Le New Hampshire, de classe Connecticut fut le dernier pré-Dreadnought américain lancé pour la marine américaine.

Conception[modifier | modifier le code]

La classe Connecticut était fortement armée et avait une vitesse rapide pour l'époque (35 km/h). Cependant cette classe fut rapidement dépassée. Les deux premières unités furent lancées deux mois après le HMS Dreadnought de la Royal Navy, prototype du cuirassé moderne dit « monocalibre » propulsé avec des turbines à vapeur.

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Classe Connecticut
Nom Chantier naval Mise en chantier Lancement Mise en service Fin Photo
USS Connecticut  (BB-18) Brooklin Navy Yard
New York
10 mars 1903 29 septembre 1904 29 septembre 1906 vendu pour démolition le
1er novembre 1923
USS Connecticut (BB 8) 1920.jpg
USS Louisiana  (BB-19)
Northrop Grumman Shipbuilding de Newport News (Virginie) 7 février 1903 27 août 1904 2 juin 1906 vendu pour démolition le
1er novembre 1923
Uss louisiana bb 19.jpg
USS Vermont  (BB-20)
Chantier naval Fore River de Quincy
Boston
21 mai 1904 31 août 1905 7 mars 1907 Vendu pour ferraillage en 10 novembre 1923 Uss vermont bb 20.jpg
USS Kansas  (BB-21)
New York Shipbuilding
Camden (New Jersey)
10 février 1904 12 août 1905 18 avril 1907 Vendu pour ferraillage en 24 août 1924 USS Kansas (BB-21).jpg
USS Minnesota  (BB-22)
Northrop Grumman Shipbuilding
Newport News
27 octobre 1903 8 avril 1905 9 mars 1907 Vendu pour ferraillage en 23 janvier 1924 USS Minnesota (BB-22).jpg
USS New Hampshire  (BB-25)
New York Shipbuilding
Camden (New Jersey)
1er mai 1905 30 juin 1906 19 mars 1908 Vendu pour ferraillage en 1er novembre 1923 Uss new hampshire bb.jpg

Histoire[modifier | modifier le code]

Les navires de cette classe, à l'exception du New Hampshire ont participé à la Grande flotte blanche (en anglais Great White Fleet), surnom populaire donné à la flotte de guerre américaine qui réalisa une circumnavigation du 16 décembre 1907 au 22 février 1909 sur l'ordre du Président des États-Unis Theodore Roosevelt qui souhaitait faire une démonstration de la puissance militaire grandissante des États-Unis et de ses capacités en haute mer.
Deux d'entre eux, le Connecticut et le Minnesota servirent tour à tour de navire amiral.

Après cette longue croisière d'apparat, les navires subirent une légère refonte, perdant leurs ouvrages d'agréments mais aussi une diminution des ponts pour réduire leur profil au tir ennemi.
En dépit d'être dépassés à l'encontre des nouveaux cuirassés de type Dreadnought, ils ont été maintenus en service durant la Première Guerre mondiale et ont servi jusqu'à leur mise au rebut après le Traité de Washington de 1922.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources :