Classe Chitose (porte-avions)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe Chitose.
Classe Chitose
Image illustrative de l'article Classe Chitose (porte-avions)
Le Chiyoda en 1943
Caractéristiques techniques
Type porte-avions
Longueur 201,45 m
Maître-bau 20,8 m
Tirant d'eau 7,5 m
Déplacement 11 400 tonnes
Port en lourd 15 500 tonnes
Puissance 56 800 ch
Vitesse 28,9 nœuds (54 km/h)
Caractéristiques militaires
Aéronefs 24 hydravions puis
30 avions
Rayon d’action 5 000 milles marins (9 300 km) à 18 nœuds (33 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 800 hommes
Histoire
Constructeurs Arsenal naval de Kure
Arsenal naval de Sasebo
Arsenal naval de Yokosuka
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Période de
construction
1934-1938
1942-1944
Période de service 1938 - 1944
Navires construits 2
Navires perdus 2
Précédent Ryūhō Ibuki Suivant

La classe Chitose (千歳型航空母艦, Chitose-gata kōkūbokan?) est une classe de transports d'hydravions convertis en porte-avions construits pour la marine impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. Deux navires sont construits, le Chitose et le Chiyoda, qui sont tous les deux coulés durant la bataille du golfe de Leyte.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Chitose en 1938. On voit clairement les fumées des diesels s'échappant du pilier arrière droit
La poupe du Chitose en 1938
Le Chiyoda en 1938, avant sa conversion en porte-avions

En 1934, le Chitose et le Chiyoda sont construits en tant que transports d'hydravions à l'arsenal naval de Kure, respectant ainsi le traité naval de Washington. Cependant, leur conception est telle qu'ils peuvent être rapidement transformés en porte-avions, ce qui est fait entre 1942 et 1944. Ils déplaçaient 12 550 tonnes à pleine charge, et pouvaient transporter 24 hydravions, dans deux hangars distincts. Les appareils étaient soulevés sur le pont par une grue. Quatre catapultes orientables, deux sur chaque bord le long de la coque au centre du pont, les lançaient. Pour les déplacer, un réseau de rails métalliques était installé sur le pont.

En janvier pour le Chitose et en juillet 1941 pour le Chiyoda, les navires furent modifiés pour pouvoir transporter des sous-marins de petite taille, destinés à des opérations de sabotages ou des attaques discrètes. Le hangar à sous-marins fut installé tout à fait à l'arrière, derrière le hangar à hydravions restant. Le nombre d'hydravions transportés fut alors limité à 12. L'agencement des grues et des catapultes demeura inchangé.

Appareil moteur[modifier | modifier le code]

L'appareil moteur avait la particularité d'être mixte. Il y avait, deux groupes de turbines pour les hélices extérieures, et deux autres pour les hélices intérieures. La machine à vapeur était installée en avant des diesels, et les chaudières évacuaient leurs gaz brulés par la cheminée principale, qui sortait de la coque au centre du navire. Au contraire, les deux diesels évacuaient leurs gaz par les deux piliers arrières qui servaient aussi de cheminée. Leur puissance respective était de 44 000 CV pour les turbines et 12 800 CV pour les diesels. La vitesse atteinte était de 28,9 nœuds.

Transformation[modifier | modifier le code]

Après la bataille de Midway en juin 1942, et la perte de plusieurs porte-avions, il devenait impératif de trouver d'urgence d'autre porte-avions, en transformant des unités déjà construites afin de gagner du temps. Les Chiyoda firent partis de ces unités. Les travaux de transformation commencèrent en décembre 1942 pour le Chiyoda et en janvier 1943 pour le Chitose.

L'appareil moteur d'origine fut conservé. Seul le mode d'évacuation des fumées, en l'occurrence les cheminées, fut modifié. Les chaudières avait une cheminé principale au centre du navire. Les diesels avaient une deuxième cheminée, plus petite que la première, positionnée plus en arrière, pratiquement au niveau de l'ascenseur arrière. Toutes les deux se situaient du coté droit du navire, et étaient inclinées vers la mer[1].

Tous deux reçurent un pont d'envol de 180 mètres sur 23 mètres, sans ilot et avec les cheminées sortant sur le côté droit. Les ascenseurs étaient au nombre de deux, assez rapprochés du centre, comme sur la classe Shoho. La structure du pont d'envol, plaquée sur une coque déjà construite, était soutenue par des montants à l'avant et à l'arrière, se prolongeant nettement des deux cotés au delà des limites de la superstructure centrale. La passerelle de navigation est placée à la proue du navire et sous le pont d'envol, comme sur le Ryūjō ou la classe Zuihō. Aucune catapulte n'est installée.

Armements[modifier | modifier le code]

A la conception, l'armement principal est constitué par 4 canons de 127 mm, en deux affuts doubles, pouvant tirer sur des objectifs maritimes et aériens. Ils sont tous deux positionnés dans l'axe et sur l'avant du navire.

Suite à sa conversion en porte-avions, l'armement principal est constitué par 8 canons de 127 mm, en quatre affuts doubles, pouvant tirer sur des objectifs maritimes et aériens. Ils sont positionnés de part et d'autre du pont d'envol, deux sur chacun des deux bords, au niveau des deux ascenceurs. 30 canons de 25 mm en dix affuts triples furent installés, quatre sur chaque bord, dont un au niveau de la passerelle, les trois autres au centre, et enfin deux à la poupe. En juillet 1944, 18 canons de 25 mm simples furent ajoutés, soit un total de 48.

Le nombre d'avions transporté était de 30, exclusivement des chasseurs A6M et des bombardiers torpilleurs B5M et B6M. Leur pont trop court ne leur permis jamais d'être doté de bombardiers en piqué.

Navires de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Quille Lancement Armement Transformation Chantiers navals Destin Photo
Chitose
(千歳)
26 novembre 1934 29 novembre 1936 25 juillet 1938 1942 à janvier 1944 Construction: Arsenal naval de Kure
Transformation: Arsenal naval de Sasebo
Coulé le 25 octobre 1944 durant la bataille du golfe de Leyte Japanese aircraft carrier Chitose cropped.jpg
Chiyoda
(千代田)
24 novembre 1934 29 novembre 1936 25 juillet 1938 mars à décembre 1943 Construction: Arsenal naval de Kure
Transformation: Arsenal naval de Yokosuka
Coulé le 25 octobre 1944 durant la bataille du golfe de Leyte Japanese aircraft carrier Chiyoda.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gino Galuppini, Guide des porte-avions, Fernand Nathan,‎ 1979, 319 p. (ISBN 2-09-284 826-7), p. 179

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946),‎ 1980 [détail de l’édition]
  • (en) Mark Stille, Imperial Japanese Navy Aircraft Carriers 1921-45, Osprey Publishing,‎ 2005 (ISBN 1-84176-853-7)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]