Classe Cöln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Cöln
Image illustrative de l'article Classe Cöln
Le SMS Dresden
Caractéristiques techniques
Type Croiseur léger
Longueur 155.5 m
Maître-bau 14.2 m
Tirant d'eau 6.43 m
Déplacement 7 486 t
Propulsion 8 chaudières au charbon
6 chaudières au fuel
Puissance 49 428 ch
Vitesse 27.5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 8 canons de 15 cm SK L/45
3 canons antiaériens 8,8 cm L/45
4 tubes lance-torpilles
200 mines sous-marines
Rayon d’action 5400 miles nautiques à 12 noeuds
Autres caractéristiques
Équipage 560 hommes
Histoire
Constructeurs Blohm + Voss
AG Vulcan Stettin
Howaldtswerke-Deutsche Werft
AG Weser
Kaiserliche Werft Kiel
A servi dans War Ensign of Germany 1903-1918.svg Kaiserliche Marine
Date début commande 1914
Période de
construction
1915-1918
Période de service 1918
Navires construits 7
Navires prévus 10
Navires annulés 3
Navires en activité 2
Navires démolis 2
Navires retirés du service 5
Précédent Classe Königsberg

La classe Cöln est une classe de croiseurs légers de la Kaiserliche Marine. La classe Cöln est l'une de ses dernières classes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Conçue en 1914, elle devait comprendre une dizaine d'unités. À la fin de la Première Guerre mondiale, seuls sept navires sont lancés. Les trois restants ne sont pas terminés.

Les sept navires de la classe Cöln, comme les navires de la classe Königsberg, reçoivent des noms de croiseurs légers perdus au cours de la Première Guerre mondiale. Il s'agit du :

Par rapport à leurs prédécesseurs, ils possèdent une étrave inclinée, sont plus grands, plus rapides et plus forts. À cause du manque de moyens et de personnel, seuls le Cöln et le Dresden sont mis en service. Cependant les deux navires sont peu utilisés. Après la guerre, ils sont envoyés à Scapa Flow où ils sont sabordés le 21 juin 1919.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Erich Gröner, Dieter Jung und Martin Maass: Die deutschen Kriegsschiffe 1815–1945 Band 1. Bernard & Graefe Verlag, München 1982, ISBN 3-7637-4800-8.

Sur les autres projets Wikimedia :