Classe Bremen (croiseur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe Bremen.
Classe Bremen
Image illustrative de l'article Classe Bremen (croiseur)
Le SMS Bremen
Classe Hamburg
Caractéristiques techniques
Type Croiseur léger
Longueur 111.1 m
Maître-bau 13.3 m
Tirant d'eau 5,53 m
Déplacement 3.278 t
Port en lourd 3.797 t
Propulsion 10 chaudières à eau
Puissance 8.900 kW
Vitesse 23,3 nœuds (43 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage Pont: 20-80 mm
Hiloires: 100 mm
Tour de commandement: 20-100 mm
Machines: 50 mm
Armement 10 × 10,5 cm L/40 Sk
10 × 5,3 cm L/55 SK
2 tubes lance-torpille ∅ 45,0 cm
Autres caractéristiques
Équipage 288 à 349 hommes
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1903-1918.svg Kaiserliche Marine
Période de
construction
1902-1907
Navires construits 7
Navires perdus 2
Navires démolis 5
Précédent Classe Gazelle Classe Königsberg Suivant

La classe Bremen, aussi appelée classe Hamburg, est une classe de croiseur léger de la Kaiserliche Marine. Les sept navires de cette classe ont été baptisés par des noms de villes, une tradition qui existe encore aujourd'hui.

Projet[modifier | modifier le code]

La classe Bremen est conçue comme un projet officiel de 1901 à 1903. Elle présente des dimensions un peu plus grandes et une puissance un peu plus grande que la classe Gazelle. Le SMS Lübeck (de) est légèrement différent, car il est le premier navire de la marine allemande à fonctionner avec une turbine[1].

Construction[modifier | modifier le code]

Les deux navires construits selon le projet initial, le SMS Leipzig (de) et le SMS Danzig (de), se distinguent par leurs cheminées verticales et un mât de misaine. Les autres navires seront construits selon un modèle similaire. Toutefois leurs cheminées ne sont couvertes qu'à moitié et ils ont une poupe similaires à la classe Kolberg (de).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Erwin Strohbusch: Kriegsschiffbau seit 1848. Deutsches Schiffahrtsmuseum, Bremerhaven 1984.
  • (de) Erich Gröner, Dieter Jung und Martin Maass: Die deutschen Kriegsschiffe 1815–1945 Band 1. Bernard & Graefe Verlag, München 1982, ISBN 3-7637-4800-8.
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921),‎ 1985 [détail de l’édition]

Sur les autres projets Wikimedia :