Classe B (destroyer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe B.
Classe B
Image illustrative de l'article Classe B (destroyer)
Le HMS Bulldog
Caractéristiques techniques
Type destroyer
Longueur 98,4 m
Maître-bau 9,83 m
Tirant d’eau 3,73 m
Déplacement 1.360 tonnes
Port en lourd 1.818
Propulsion 3 machines à vapeur (triple-expansion)
chaudières
Puissance 34.000 ch
Vitesse 35,25 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 4x1 canon de 120 mm
2x1 canon AA de 40 mm
4x2 tubes lance-torpilles de 533 mm
25 mines sur lanceur
Rayon d’action 4.800 milles nautiques à 28 noeuds
(390 tonnes de fioul)
Autres caractéristiques
Électronique sonar
Équipage 138
Histoire
Constructeurs John I. Thornycroft & Company
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy, Pavillon de la marine grecque Marine grecque
Commanditaire Royal Navy
Période de
construction
1929-1930
Période de service 1930-1947
Navires construits 9
Navires perdus 5
Navires démolis 4
Précédent classe A classe C Suivant

La Classe B est un groupe de 9 destroyers de la Royal Navy commandé dans le cadre de programmation navale de 1928.

Conception[modifier | modifier le code]

Les navires de cette classe ont été équipés comme dragueur de mines avec un sonar et des lanceurs de grenade anti-sous-marine.

Service[modifier | modifier le code]

Ils ont servi durant la Seconde Guerre mondiale et ont subi des modifications au niveau de leur armement et du matériel de détection.
Cinq ont été perdus au combat

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

Les destroyers de classe B[modifier | modifier le code]

N° de coque Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
H06 HMS Keith
Vickers-Armstrongs
Barrow-in-Furness
coulé le
H11 HMS Basilisk
John Brown & Company
Clydebank
coulé le HMS Basilisk (H11).jpg
H30 HMS Beagle
John Brown & Company
Clydebank
vendu pour démolition en Décembre 1945
H47 HMS Blanche
Hawthorn Leslie and Company
Hebburn
coulé sur mine le HMS Blanche (H47) IWM FL 2352.jpg
H65 HMS Boadicea
Hawthorn Leslie and Company
Hebburn
coulé le
H77 HMS Boreas
Salamis
Scotts Shipbuilding and Engineering Company
Greenock
transféré à la marine royale grecque le
détruit le
HMS Boreas H77.jpg
H80 HMS Brazen
Palmers Shipbuilding and Iron Company
Jarrow
coulé le HMS Brazen AWM 302321.jpg
H84 HMS Brilliant
Swan Hunter
Wallsend
démoli en avril 1948
H91 HMS Bulldog
Swan Hunter
Wallsend
vendu pour démolition le HMS Bulldog.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://navalhistory.flixco.info/H/69537x53056/8330/a0.htm HMS B Class - site navalhistory] (caractéristiques techniques)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • David Lyon :The First Destroyers, 1996, Chatham Publishing. ISBN 1-86176-005-1.
  • Maurice Cocker, Ian Allan: Destroyers of the Royal Navy, 1893-1981, ISBN 0-7110-1075-7
  • Leo Marriot, Ian Allan: Royal Navy Destroyers since 1945, ISBN 0-7110-1817-0
  • H. T. Lenton: British and Empire Warships of the Second World War, Greenhill Books, ISBN 1-85367-277-7
  • Robert Gardiner (Hrsg.): Conway's All the World's Fighting Ships, 1922–1946, Naval Institute Press, ISBN 0-87021-913-8
  • M. J. Whitley: Destroyers of World War II, An International Encyclopedia, Arms and Armour Press, 1988, ISBN 1-85409-521-8