Classe Anzac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Anzac
Image illustrative de l'article Classe Anzac
Le HMAS Anzac
Type MEKO 200 ANZ
Caractéristiques techniques
Type Frégate
Longueur 118 m
Maître-bau 14,8 m
Tirant d'eau 4,35 m
Déplacement 3.200 tonnes (standard)
Port en lourd 3.600 tonnes
Propulsion Combiné diesel-gaz (CODOG)
2 moteurs diesel MTU Friedrichshafen
1 turbine à gaz General Electric LM-2500
Puissance 38.800 ch
Vitesse 27 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 1 canon de 127 mm (Mk 45)
1 Phalanx CIWS de 20 mm
2 ou 6 mitrailleuses de 12,7 mm
2x3 tubes lance-torpille Mark 46 de 324 mm ou MU90 pour l'Australie depuis 2013[1]
Aéronefs 1 hélicoptère Sikorsky SH-60 Seahawk ou Westland Wasp
Rayon d’action 6 000 milles nautiques à 18 noeuds
Autres caractéristiques
Électronique radars et sonars
Équipage 22 officiers, 141 marins
Histoire
A servi dans Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Commanditaire Marine australienne
Marine néo-zélandaise
Période de
construction
1993- 2006
Période de service 1996- présent
Navires construits 10
Navires prévus 12
Navires annulés 2
Navires en activité 10

La Classe Anzac (également identifié comme la classe ANZAC) est une série de frégates commandée par la Marine australienne et la Marine néo-zélandaise.
C'est la variante type MEKO 200 ANZ développée par le chantier naval de Hambourg Blohm & Voss Hambourg de la firme allemande ThyssenKrupp Marine Systems conceptrice des navires de guerre de la famille MEKO.

Conception[modifier | modifier le code]

Elles sont toutes construites par la division navale de la société privée Tenix[2] sur les chantiers navals Transfield de Williamstown à Melbourne et de Henderson à Perth en Australie, de Whangarei en Nouvelle-Zélande.
Elles sont plus grandes que les premières frégates de la classe Yavuz et sont également plus rapide grâce à l'aide du système CODOG (combiné diesel-gaz) avec une turbine à gaz General Electric LM2500 de 30 000 ch et deux moteurs diesels MTU 16 V 1163 TB 83 de 8 800 ch actionnant deux hélices.

En octobre 2013, il est annoncé que la Nouvelle-Zélande équipera ses deux navires du système surface-air Sea Ceptor en remplacement des Sea Sparrow.

Histoire[modifier | modifier le code]

Electronique[modifier | modifier le code]

  • Un radar de veille air SPS-49(v)8
  • Un radar de veille air/surface Sea Giraffe 150HC
  • Un radar KAE 8600
  • Un radar de conduite de tir CEROS 200 CW1
  • Une conduite de tir Radamec 2500
  • Une conduite de tir Mk73 (pour les missiles Sea Sparrow)
  • Un sonar de coque Spherion B
  • Un sonar remorqué Kariwara
  • Un détecteur Spectre A (Centaur pour les frégates néo-zélandaises jusqu'en 2006, en cours de remplacement sur les frégates australiennes)
  • Deux lance-leurres SRBOC Mk36 (avec leurres Sea Gnat)
  • Deux lance-leurres Nulka
  • Un intercepteur Telegon 10
  • Un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie
  • Un système de combat 9 LV 453 Mk3
  • Un système de communication Immarsat (navires néo-zélandais)

Les frégates australiennes reçoivent entre 2004 et 2012 de nouveaux équipements électroniques :

  • Un deuxième radar de conduite de tir (CEA Mount à 4 faces)
  • Un nouveau radar de veille à 6 faces (CEA FAR) à la place du Sea Giraffe.
  • Un sonar d'évitement de mines Petrel
  • Deux systèmes de veille infrarouges VAMPIR NG
  • Leurres antitorpilles LEAD
  • Un système MTWAN (Maritime Tactical Wide Area Net Work)
  • Un système de transmission Fleetsatcom (dans le cadre du programme Sea 1448 ASMD (AntiShip Missile Defence))
  • Un système de combat 9 LV Mk3E (CETRIS)

Entre 2008 et 2012, les frégates néo-zélandaises vont recevoir un brouilleur APECS II, des leurres Nulka et une antenne ETBF FMS 15/2

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

Marine royale australienne

N° coque Nom Lancement Service effectif Fin de carrière Photo
150 HMAS Anzac 16 septembre 1994 13 mai 1996 Drapeau de l'Australie Australie - en activité HMAS Anzac Frigate.jpg
151 HMAS Arunta 28 juin 1996 12 décembre 1998 Drapeau de l'Australie Australie - en activité HMAS Arunta FFH-151.jpg
152 HMAS Warramunga 23 mai 1998 31 mars 2001 Drapeau de l'Australie Australie - en activité US Navy 100731-N-6854D-093 The Australian Anzac-class frigate HMAS Warramunga (FFGH 152) returns to Joint Base Pearl Harbor-Hickam after participating in Rim of the Pacific (RIMPAC) 2010 exercises.jpg
153 HMAS Stuart 17 avril 1999 17 août 2002 Drapeau de l'Australie Australie - en activité HMAS Stuart FFH 153.jpg
154 HMAS Parramatta 17 juin 2000 4 octobre 2003 Drapeau de l'Australie Australie - en activité HMAS Parramatta Jan 2010.JPG
155 HMAS Ballarat 25 mai 2002 26 juin 2004 Drapeau de l'Australie Australie - en activité HMAS Ballarat July 2011.jpg
156 HMAS Toowoomba 16 mai 2003 8 octobre 2005 Drapeau de l'Australie Australie - en activité HMAS Toowoomba FFH-156 Gulf of Oman Nov 2009.jpg
157 HMAS Perth 20 mars 2004 26 août 2006 Drapeau de l'Australie Australie - en activité HMAS Perth 01 gnangarra.jpg

Marine royale néo-zélandaise

N° coque Nom Lancement Service effectif Fin de carrière Photo
F-77 HMNZS Te Kaha 22 juillet 1995 22 juillet 1997 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
en activité
HMZMS Te Kaha.jpg
F-111 HMNZS Te Mana 17 mai 1997 10 décembre 1999 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
en activité
HMNZS Te Mana Harrington Point.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Thales : la torpille MU90 en service actif en Australie », sur Boursier,‎ 8 octobre 2013 (consulté le 8 novembre 2013)
  2. site officiel Tenix