Classe Alma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Alma
Image illustrative de l'article Classe Alma
Photographie de l'Atalante, navire de classe Alma, dans le port de Sydney en 1873.
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 68,88 m
Maître-bau 13,94 m
Tirant d'eau 6,26 m
Déplacement 3 513 tjb
Propulsion 1 machine à vapeur (4 chaudières)
Puissance 1 580 cv
Vitesse 11 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 150 mm
barbette = 100 mm
tourelle = 120 mm
kiosque = 120 mm
Armement Principal :
4x1 canon rayé de 194 mm (en réduit central)
4×1 canon rayé de 160 mm(en tourelle)
Secondaire :
4×1 canon de 120 mm (sur les gaillards)
4×1 canon-révolver
Aéronefs non
Rayon d’action (250 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 316
Histoire
Commanditaire Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Période de
construction
1865-1870
Période de service 1869-1993
Navires construits 7
Navires prévus 7
Navires démolis 7
Précédent Classe Dévastation Classe La Galissonnière Suivant

La classe Alma est une classe de sept cuirassés de type à batterie centrale et barbettes qui servirent dans la marine française de 1869 à 1893.

Conception[modifier | modifier le code]

C'étaient des corvettes trois-mâts barque dessinées par l'ingénieur naval Henri Dupuy de Lôme qui servirent comme cuirassés de 2e rang à partir de 1873, puis de cuirassés stationnaires à partir de 1880.

Elles bénéficiaient encore de la double propulsion voile, en gréement de trois-mâts barque (1 450 m² de voilure) et machine à vapeur à une ou deux cheminées.

Elles étaient encore dotées d'un éperon immergé en proue, d'un réduit central et de deux tourelles en barbette en abord.

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Classe Alma
Nom Chantier naval Mise en chantier Lancement Mise en service Fin Photo
Alma Arsenal de Lorient 1er octobre 1865 26 novembre 1867 14 janvier 1869 rayé le
12 novembre 1886
Armide Arsenal
Rochefort
octobre 1865 12 avril 1867 décembre 1867 rayé le
29 octobre 1882
Atalante Arsenal
Cherbourg
juin 1865 9 avril 1868 juin 1869 rayé le
2 février 1887
IroncladAtalante.jpg
Jeanne d'Arc Arsenal
Cherbourg
mai 1865 28 septembre 1867 9 mars 1868 rayé le
28 juin 1883
Jeanne d'Arc ironclad model.jpg
Montcalm
ex-Indienne
Arsenal
Rochefort
26 octobre 1865 16 octobre 1868 1er octobre 1869 rayé le
2 avril 1891
Reine Blanche Arsenal de Lorient octobre 1865 10 mars 1868 septembre 1869 rayé
en 1893
Thétis Arsenal
Toulon

20 juillet 1865
avril 1867 janvier 1869 rayé
en 1893

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Jeanne d'Arc [1] :

En 1868, elle est mise en réserve à Brest. Elle servira successivement dans l'escadre du Nord (1870), puis dans la division du Levant (1879).
En juillet 1881, elle participe au bombardement de Sfax et Gabès lors de la campagne de Tunisie. Condamnée le 28 juin 1883, elle est démolie en 1885 à Brest.

  • Montcalm [2] :

Pendant la guerre de 1870, le Montcalm captura le trois-mâts allemand l’Union dans l'Atlantique. Après un périple par les Açores, l'Amérique du Sud et l'Afrique, il revient en France pour être placé en réserve le 1er août 1871.
Réarmé en novembre 1873, il appareille en 1874 pour rejoindre l'escadre de Chine et du Japon. Puis il devient navire-amiral de la division du Pacifique en 1882. De retour à Cherbourg en 1884, il est désarmé jusqu'en 1891, année où il est condamné et rayé des listes de service.

  • Thétis[3] :

En 1869, elle est en réserve à Brest et participe, avec l'escadre du Nord, aux opérations en mer Baltique. Puis elle rejoint la Méditerranée dans l'escadre d'évolutions.

Réarmée en 1888, Thétis est envoyée comme cuirassé stationnaire en Nouvelle-Calédonie. Désarmée définitivement en 1895, elle est utilisée comme ponton à Nouméa. Cédée à la colonie, elle est vendue pour démolition à Sydney en 1900.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. corvette-cuirassé Jeanne d'Arc
  2. corvette-cuirassé Montcalm
  3. Net-Marine - Navires de guerre français entre 1889 et 1891