Classe A (torpilleur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe A.
Classe A
Image illustrative de l'article Classe A (torpilleur)
Le SMS A 68 (série A-III)
Caractéristiques techniques
Type torpilleur côtier
Histoire
Constructeurs AG Vulcan Stettin
Schichau-Werke
A servi dans Pavillon de la Kaiserliche Marine Kaiserliche Marine
Période de
construction
1914 - 1918
Période de service 1914 - 1950
Navires construits 95
Navires prévus 113
Navires annulés 18
Navires en activité 0

La Classe A (A-I à A-III) est une classe de torpilleurs côtiers de la Kaiserliche Marine construite spécifiquement, durant la Première Guerre mondiale pour servir sur la côte flamande occupée. Ils servent aussi comme dragueur de mines rapide et d'escorteur. Leur faible vitesse (20 à 25 nœuds) ne permet pas d'offensive contre les gros torpilleurs.

Série A-I (Torpilleurs A 1 à A 25)[modifier | modifier le code]

Cette série de 1914 [1]était de même conception que la série S 32 à S 41 de 1885 [2]. Quinze bateaux, dont le A 20, ont été démonté puis transporté par chemin de fer en Belgique occupée et ré-assemblé. Les dix autres ont servi de dragueurs de mines côtiers. Les 25 bateaux, construits sur le chantier naval AG Vulcan à Szczecin ont été mis en service entre le 29 janvier et le 15 octobre 1915. En raison de la mauvaise qualité de construction des tubes lances-torpilles, ils ont été enlevés. À la fin de la guerre, l' A 20 et douze autres unités ont été en internement au Pays-Bas.
Les A4, A5, A8, A9,A11, A12, A14, A16 et A20 ont été remis à la Belgique au titre des réparations de guerre et intègrent le nouveau Corps de Torpilleurs et Marins.

Série A-II (Torpilleurs A 26 à A 55)[modifier | modifier le code]

La série A-I étant de mauvaise conception, une amélioration est proposée en la basant sur la classe Sirio de la marine italienne sortie en 1905 du chantier polonais Schichau. Cette deuxième série est programmée en 1915[3].

Les bateaux de cette série ont été construit sur le chantier naval polonais Schichau-Werke de Elbling
Les A 30, A 40, A 42, A43, A 47, A 49 furent cédés à la Belgique pour dommage de guerre et intégrèrent le Corps de Torpilleurs et Marins.

Série A-III (Torpilleurs A 56 à A 95)[modifier | modifier le code]

Durant la guerre la série A-II n'est pas encore satisfaisante. Le bureau d'étude de la Kaiserliche Marine propose d'en construire une nouvelle série (année 1916 [4]) sur le modèle du torpilleur de classe Tumleren[5] de la Marine royale danoise sorti du chantier Schichau en 1910.

Les A 56 à A 67 et A 80 à A 91 ont été construits au chantier naval polonais AG Vulcan à Szczecin.
Les A 68 à A 79 et A 92 à A 95 sur le chantier naval polonais Schichau-Werke de Elbling.
Les A 96 à A 113 n'ont jamais été terminés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Torpedoboot 1914 sur site german-navy.de/Hochseeflotte
  2. Torpedoboot 1885 site german-navy.de/hochseeflotte
  3. Torpedoboot 1915
  4. Torpedoboot 1916
  5. Tumleren (1911-35)

Lien connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]