Classe Ōtori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Classe Ōtori
Image illustrative de l'article Classe Ōtori
Le Kasasagi en 1938
Caractéristiques techniques
Type Torpilleur
Longueur 88,5 m
Maître-bau 8,18 m
Tirant d'eau 2,76 m
Déplacement 840 t (standard)
Port en lourd 960 t (pleine charge)
Propulsion 2 turbine diesel Kampon
2 chaudières Kampon
Puissance 19000 ch
Vitesse 30.5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement Origine :

Refonte Hiyodori (1944) :

Rayon d’action 4 000 miles nautiques à 14 nœuds (150 tonnes de fuel)
Autres caractéristiques
Équipage 129/113
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Naval Ensign of the Soviet Union.svg Marine soviétique
Commanditaire Japon
Période de
construction
1934 - 1937
Période de service 1936-1946
Navires construits 8
Navires prévus 16
Navires annulés 8
Navires perdus 7
Navires démolis 1
Précédent Classe Chidori Classe Matsu (destroyer) Suivant

La classe Ōtori (鴻型水雷艇, Ōtori-gata suiraitei?) est une classe de torpilleurs de la Marine impériale japonaise construite entre 1934-37 et ayant servi durant la Seconde Guerre mondiale.

Service[modifier | modifier le code]

Outre le blocus de Manille et la campagne des îles Salomon, ils ont été employés dans les eaux territoriales japonaises et dans les escortes de convois.

Les unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier naval Lancement Service Fin de carrière
Otori Arsenal naval de Maizuru coulé le
Hiyodori Ishikawajima Shipbuilding Yard Tokyo coulé le
Hayabusa Yokohama coulé le
Kasasagi Iron Works, Sakurajima Factory Osaka coulé le
Kiji Mitsui Engineering & Shipbuilding Tamano cédé à Union soviétique (1947-1957)
Kari Yokohama coulé le
Sagi Shipbuilding Yard Harima coulé le
Hato Ishikawajima Shipbuilding Yard Tokyo coulé le

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]