Class 1984

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Class 1984

Titre original Class of 1984
Réalisation Mark L. Lester
Scénario Mark L. Lester
John C.W. Saxton
Tom Holland
Acteurs principaux
Sociétés de production Guerilla High Productions
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Genre thriller
Sortie 1982
Durée 98 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Class 1984 (titre original : Class of 1984) est un thriller canadien écrit, produit et réalisé par Mark L. Lester, sorti en 1982.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un futur proche, un jeune professeur de musique se heurte à un gang d'adolescents extrémistes, échappant à tout contrôle.

Andy Norris, jeune professeur de musique, est nommé en remplaçant au lycée Lincoln. Très vite, il se heurte à Peter Stegman, un adolescent meneur et sa bande. Il tente tout d'abord d'apprivoiser la violence des adolescents. Le suicide d'un étudiant, sous l'emprise de la drogue, le choque particulièrement. Il sait que la drogue a été vendue par Peter Stegman, mais l'unique adolescent témoin, Arthur, refuse de parler. Très vite, Andy Norris subit les pressions et menaces des adolescents turbulents, particulièrement après avoir refusé Stegman dans son orchestre, malgré ses qualités musicales. Destructions de voitures, menaces, etc., la relation entre le professeur et son élève atteindra vite le point de non retour !

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est déroulé à Toronto[réf. nécessaire].

Analyse[modifier | modifier le code]

Au départ du film, un avertissement se résume de la manière suivante : Ce film est basé sur des faits réels, même si peu de lycées sont à l'image de celui-ci aux États-Unis. Malheureusement, aucun document (bonus de DVD, Making Of, etc) permet de nous montrer ce qui est réel, et ce qui est de l'ordre de la fiction. Rappelons que les films des années 1980 sont dans une perspective de films revanchards, où l'auto-justice est très courante.

Class 1984 évoque un futur proche punk où les jeunes n'ont plus de barrières, on pense à Orange mécanique, New York 1997, et bien d'autres films des années 1970 qui expriment des angoisses similaires. Mais il s'agit surtout d'un film d'« angoisse pédagogique », qui à certains égards est même tombé juste (quelques années plus tard, de nombreux lycées américains étaient effectivement équipés de détecteurs de métaux à l'entrée). Class 1984 est un des tout premiers films de ce type (suivront : The Substitute, Battle Royale et bien d'autres) et cette primeur fait de lui un film « culte ». Tous ces films, ainsi que les suites de Class 1984, perdront le côté polémique pour exploiter le "potentiel" film d'action. Ce film fait aussi écho à Graine de violence, l'un des premiers films concernant la violence dans le système éducatif.

La violence du film fit un scandale en France, lors de sa sortie en 1982. En effet, de nombreuses salles interdirent ce film aux mineurs de moins de dix-huit ans. Curieusement, lors de sa diffusion télévisée sur la cinq, en 1988, il fut diffusé en première partie de soirée, sans aucun carré blanc ou autre forme d'avertissement.

Suites de Class[modifier | modifier le code]

Le film a eu deux suites qui apportent une autre réponse aux problèmes de discipline des lycées, l'emploi d'enseignants-robots entraînés aux combat : Class of 1999 (1990) et Class of 2001 (1994).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]