Clarence, le lion qui louchait

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clarence, le lion qui louchait

Titre original Clarence, the Cross-Eyed Lion
Réalisation Andrew Marton
Scénario Alan Caillou
Art Arthur
Marshall Thompson
Acteurs principaux
Sociétés de production Ivan Tors Productions
Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventures
Sortie 1965
Durée 98 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Clarence, le lion qui louchait (Clarence, the Cross-Eyed Lion) est un film américain d'Andrew Marton sorti en 1965.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En Afrique de l'Est, le Dr Marsh Tracy dirige un centre d'étude du comportement animal de Wameru. Un jour, une tribu lui signale la présence d'un lion, qui a des comportements étranges. Marsh Tracy, accompagné de sa fille Paula, part donc recueillir le lion, et découvre qu'il est atteint de strabisme, ce qui en effet le handicape pour chasser les proies et le rend inoffensif, d'où son comportement étrange. Le Dr Marsh Tracy envisage dans un premier temps de le soigner, puis de le relâcher dans la nature ; cependant, Paula, qui s'est tissé un lien d'amitié avec ce lion particulièrement câlin, décide de l'adopter, et le surnomme Clarence. Marsh Tracy en est vite convaincu.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film fut tourné à 43 km au nord de Los Angeles, à Africa USA, en Californie, un ranch d'animaux sauvages, propriété à l'époque du dresseur Ralph Helfer. Des séquences de paysages africains furent insérées au montage pour donner plus de réalisme. Les scènes d'intérieurs ont été tournées à Greenwich Studios, à Miami.

Le film a été suivi par la série Daktari avec les mêmes acteurs, dont Marshall Thompson et Cheryl Miller.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]