Claremont (Le Cap)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claremont
Vue aérienne du faubourg de Claremont
Vue aérienne du faubourg de Claremont
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
Municipalité Le Cap
Code postal 7708
Démographie
Population 14 531 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 33° 58′ 50″ S 18° 27′ 55″ E / -33.9806, 18.4652833° 58′ 50″ Sud 18° 27′ 55″ Est / -33.9806, 18.46528  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Claremont

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Claremont

Claremont est un faubourg de la banlieue sud de la ville du Cap en Afrique du Sud, située à près de 10 kilomètres du centre-ville. C'est une importante zone résidentielle et commerciale en pleine croissance économique.

Démographie[modifier | modifier le code]

Le quartier comprend plus de 14 531 résidents, principalement issu de la communauté blanche (80,35 %). Les noirs représentent 6,62 % des habitants tandis que les coloureds, population majoritaire au Cap, représentent 9,27 % des résidents[1]

Les habitants sont à 87,83 % de langue maternelle anglaise, à 5,97 % de langue maternelle afrikaans et à 2,68 % de langue maternelle xhosa.

Historique[modifier | modifier le code]

Origines agricoles[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des colons néerlandais en 1652, la friche de la péninsule du Cap était utilisée par les khoisans pour paître leur bétail. En 1657, les Hollandais qui s'étaient établis sur la rive de la baie de la Table commencèrent à édifier des fermes. Les plus méridionales de ces fermes se nommaient Louwvliet et Questenburg (aujourd'hui situées sur le domaine de Claremont et sur celui du faubourg voisin de Newlands).

La zone reste agricole pendant environ 150 ans. Plusieurs domaines fonciers voient le jour durant cette période : Veldhuyzen en 1676, Stellenberg en 1697, Weltevreden en 1730, Sans Souci en 1786, Le Vignoble en 1798. Ces domaines agricoles produisent céréales, raisins et parfois du vin.

Quand la colonie du Cap est reprise par les Britanniques au début du XIXe siècle, les nouveaux colons britanniques ainsi que des notables locaux rachètent plusieurs des domaines fonciers, les rebaptisent et en font des résidences de campagne. Weltevreden est ainsi subdivisée en 1822, une partie de l'ancien domaine agricole étant Claremont, un nom qui est plus tard utilisé pour désigner toute la zone. L'astronome britannique John Herschel s'installe notamment à Feldhausen (ancienne Veldhuyzen) où il vit de 1834 à 1838.

Un village commence à se développer et en 1840 il prend officiellement le nom de Claremont.

Le village de Claremont (1840–1886)[modifier | modifier le code]

Le village se développe durant les années 1840 et 1850. Des omnibus à chevaux assurent un service de transport public sur la route principale dès 1837, pour relier la ville du Cap, jusqu'à l'ouverture de la voie ferrée en 1864. L'ouverture du chemin de fer reliant Le Cap à Wynberg stimule la construction de lotissement et le développement économique. Le domaine Feldhausen est subdivisé en 1869-1870 tandis que John Charles Molteno, futur premier ministre de la colonie du Cap), s'installe à Claremont House (1863-1886).

En 1877, une nouvelle église congrégationaliste est construite sur la route principale puis en 1879 est édifié le Claremont Hall.

À partir de 1882, la zone située le long de Lansdowne Road à l'est de la ligne de chemin de fer est à son tour subdivisée et développée. Il y est créé une grande zone résidentielle connu de nos jours sous le nom de Harfield Village.

Municipalité de Claremont (1886–1913)[modifier | modifier le code]

Carte de Claremont
Carte détaillée

En 1886, Claremont et Newlands sont incorporées dans la nouvelle municipalité de Claremont.

Le développement résidentiel s'accélère suite à la subdivision des domaines de Claremont House, de Lansdowne ou encore de Milburn House. Une centrale électrique est construite et un service de tramway électrique est mis en service en 1897.

Claremont bénéfécie encore du boom immobilier qui suit la seconde Guerre des Boers et en 1903-1904, la plupart des rues se voient attribuées un nom, la plupart à partir de thématiques (des saints, des explorateurs, des comtés et des villes britanniques, des présidents américains et des hommes politiques britanniques).

Faubourg de Claremont en banlieue du Cap (depuis 1913)[modifier | modifier le code]

En 1913, Claremont et plusieurs municipalités voisines sont incorporées dans la municipalité du Cap (City of Greater Cape Town). Clarement connaît encore un accroissement de ses quartiers pavillonnaires et résidentiels dans les années 1920 et 30.

Dans les années 1960, l'application des lois d'apartheid, notamment du Group Areas Act obligent les résidents Coloureds à quitter Claremont, décrétée zone blanche. Claremont reste essentiellement résidentiel jusqu'au début des années 1970, décennie pendant laquelle les activités commerciales se développent à Claremont. Un important centre commercial, nommé Cavendish Square, ouvre en 1973 suivi de plusieurs autres centres commerciaux.

En 2000, Claremont intègre avec Le Cap la nouvelle municipalité du Cap au périmètre étendu à l'ensemble de la péninsule du Cap.

Politique[modifier | modifier le code]

Succédant à la circonscription de Newlands, Claremont a constitué une circonscription électorale nationale de 1933 à 1953 puis de 1977 à 1994. Élu en 1924 dans la circonscription de Newlands, Richard Stuttaford (parti sud-africain) devient le premier député élu de la nouvelle circonscription de Claremont en 1933 et est réélu en 1938 sous l'étiquette du parti uni (UP). En 1943, Sidney Frank Waterson, député du sud de la péninsule de 1929 à 1938, reprend le siège pour l'UP et est réélu en 1948. En 1953, il est de nouveau réélu. La nouvelle législature procède à un redécoupage électoral qui supprime la circonscription de Claremont et forme celle de Constantia où Waterson est réélu.

La circonscription est de nouveau reconstituée de 1977 à 1994. Frederik van Zyl Slabbert, chef du Parti progressiste fédéral (PFP) de 1979 à 1986, est notamment député de Claremont de 1977 à 1986. La circonscription est reprise par Jan van Eck en 1987 sous les couleurs du PFP qui est réélu en 1989 sous les couleurs du parti démocratique (DP). En 1992, Jan van Eck est l'un des 5 députés du DP à rallier le congrès national africain et à devenir l'un des premiers députés de l'ANC au parlement, bien que siégeant parmi les indépendants faute de pouvoir alors constituer un groupe parlementaire.

Au plan local, depuis la refondation de la municipalité du Cap en 2000, Claremont est un bastion politique de l'Alliance démocratique (DA). Claremont se partage entre deux circonscriptions municipales :

  • la circonscription 58 : Claremont (quartier sud de Keurboom Road, Belvedere Road et Alcoyne Road, quartier ouest de Kromboom Parkway, nord de Doncaster Road et Bell Road, quartier est de Worcester Street et Palmyra Road) - Kenilworth - Mowbray - Rondebosch - Rosebank).
  • la circonscription municipale 59 : Claremont (quartier au sud-est de paradise et de Protea Road, quartier à l'ouest de la gare, quartier au nord de Pine Street, Highwick Road et Herschel Road, quartier à l'est de Edinburgh Drive) - Kenilworth - Newlands - Rondebosch - Table Mountain)

Le conseiller municipal élu dans la circonscription 58 est Matthew Kempthorne (DA) - depuis 2011 - tandis que celui élu la circonscription 59 est Ian Iversen (DA)[2].

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

Claremont Congregational Church (1840)
Architecture locale
  • Claremont Congregational Church
  • Claremont Mosque
  • St Saviour's Church (Anglican)
  • St Matthew's Church (Anglican)
  • Claremont Methodist Church
  • Claremont Baptist Church
  • Claremont Hebrew Congregation
  • New Apostolic Church
  • Old Apostolic Church
  • Al-Jamiah Mosque
  • Seventh Day Adventist Church
  • St Ignatius Church (Catholique)
  • Claremont East Congregational Church
  • Harvey Road Mosque
  • Christ the King (Anglican)
  • St Stephen's Church (Anglican)
  • St Bernard's Church (Catholique romain)
  • Christian Science Church
  • Assembly of God
  • Church of the Nazarene

Écoles, collèges et lycées[modifier | modifier le code]

  • Grove Primary School
  • Claremont Primary school[3]
  • Western Province Primary School [4]
  • Herschel Girls School
  • Lady Buxton Children's Home
  • Livingstone High School
  • Rosmead Central Primary School
  • Barkly House
  • Batavia School
  • Oasis Association
  • Greenfields School
  • Abbott's College[5]

Édifices publics[modifier | modifier le code]

Claremont Civic Centre
  • Claremont Post Office (1846)
  • Claremont Town Hall (1879–1946)
  • Claremont Library (1897)
  • Arderne Gardens (1927)
  • Clareinch Nurses' War Memorial Home (1934)
  • Janet Bourhill Institute (1944)
  • Clareinch Post Office (1936)
  • Claremont Civic Centre (1960)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • S. Field, Lost Communities, Living Memories, 2001
  • N. Henshilwood, A Cape Childhood., 1972
  • J. Louw. & L. Malan, The Louws of Louwvliet, 1984.
  • J. Murray, Claremont Album, 1958
  • S. Playne, Cape Colony – Its Commerce, Industry and Resources, 1911
  • A. Tredgold, The Ardernes and their Garden, 1990

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :