Clan Takaoka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le clan Takaoka (高岡氏, Takaoka-shi?) est un clan japonais qui a des ramifications dans quatre provinces.

Province d'Hitachi[modifier | modifier le code]

Clan Fujiwara, descendants de Hatta Tomoie[modifier | modifier le code]

Le clan trouve son origine chez un descendant du clan Hatta dans la province de Hitachi. Les Hatta descendent directement du seigneur Fujiwara no Kamatari (614-669) par son petit-fils Hatta Tomoie (Fujiwara-shi). Nombre de ses descendants vivent de nos jours dans les régions de Tokyo, Chiba et Kanagawa.

Province d'Izumo[modifier | modifier le code]

Uda-Genji, descendants de Sasaki Yoshikiyo[modifier | modifier le code]

Un descendant du clan Sasaki de la province d'Ōmi est à l'origine du clan Sadaki. Les Sasaki sont directement issus de l'empereur Uda (868-897) par son petit-fils, Minamoto no Masazane (920-993) (Uda Genji). Takaoka Muneyasu (1255–1326), petit-fils de Sasaki Yoshikiyo, est le premier à prendre le nom « Yakaoka », inspiré de son domaine de Takaoka-mura, Enya-no-sato, Kamdo-gun, province d'Izumo. Le clan connaîtra une forte prospérité au fil des générations dans les provinces d'Izumo, de Bingo et de Tajima. Le clan Takaoka qui est samouraï au domaine de Kawarake (dans la province d'Izumi) durant la période Edo est le même que ce clan. Le gouverneur de la province d'Izumi (clan Koide Sigeoki) a ensuite perdu les territoires du clan le 12 août 1696. Le clan Takaoka vit alors temporairement à Edo. Après cela, le clan part dans la Province de Tajima car ses membres sont devenus Koide Shigeoki, lié au seigneur de la Tajima, vassal de koide Fusateru.

Province de Tango[modifier | modifier le code]

Clan Mononobe, descendants de Takaoka Sadamochi[modifier | modifier le code]

L'origine de ce clan est un descendant du clan Mononobe. Selon la légende, les Mononobe sont directement issus du dieu de Nigihayahi-no-mikoto par son descendant Mononobe no Arakabi (période Kofun), Takaoka Sadamochi, descendant de Mononobe no Arakahi, est le premier à prendre le nom « Yakaoka ». Sadamochi, le 8e petit-fils de Takaoka Sadami, devient le subordonné de Ashikaga Takauji et se distingue par de nombreux exploits guerriers. Le clan s'installe dans la province de Tango parce qu'il y a reçu les territoires de Itanami-sho, Yosa-gun. Il existe maintenant beaucoup de ses descendant dans la région.

Province de Settsu[modifier | modifier le code]

Seiwa-Genji, Tadain-gokenin (descendant du samouraï du garde du corps de Minamoto no Mitsunaka)[modifier | modifier le code]

Le clan trouve son origine en la personne d'un descendant du clan Tada dans la province de Settsu. Les Tada sont directement issu de l'empereur Seiwa (850-881) par son descendant Tada Mitsunaka (Seiwa-Genji). Les samourai vers 1278 sont Takaoka Gensiro Nyudo et Takaoka Genjiro[1], aux environs de 1316 Takaoka Genjiro et Takaoka Kishiro[2] et autour de 1688, Takaoka Ichizaemon Minamoto no Shigenao et qui a écrit « le onzième petit-fils de Takaoka Sakon-shogen Nakatomo »[3]. Le clan aura une longue postérité dans les futures générations dans les villes de Kawanishi et Sanda.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Tada Mitsunaka-kou den", Atuta Kou, Motoki Yasuo, Tada-Jinja, 1997
  2. "Tadain dou kuyo gokenin keigo zu", 1316
  3. "History of Sanda City (Hyogo, Japan)"