Clan Isshiki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le clan Isshiki (一色氏, Isshiki-shi?) est un groupe de parents de l'époque Sengoku[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé par Ashikaga Kōshin (mort en 1330) et fils d'Ashikaga Yasuuji (1216-1270), le clan prétend descendre de Seiwa-Genji[2] Vers la fin du XIIIe siècle, les Isshiki sont à la tête du domaine d'Isshiki dans la province de Mikawa[1] et leur nom date de cette époque.

Les membres du clan occupent des postes importants au sein de la bureaucratie du shogunat Ashikaga[1]. Les Isshiji sont un des quatre ayant le droit dêtre chef (bettō) du Samurai-dokoro ou ministère de la guerre[3].

Par ailleurs, les Isshiki sont gouverneurs militaires de la province de Tango depuis 1336. En 1575, Oda Nobunaga confirme leur présence dans la province[4].

La famille perd ses domaines durant les guerres de l'époque Sengoku[1].

Membres notables[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Papinot, Jacques Edmond Joseph. (1906). Dictionnaire d’histoire et de géographie du Japon; Papinot, (2003). "Isshiki," Nobiliaire du Japon, p. 16; consulté le 25 mai 2013.
  2. Sesko, Markus. Legends and Stories Around the Japanese Sword, p. 64.
  3. De Benneville, James Seguin. (1916). Tales of the Samurai: Oguri Hangwan Ichidaik, note p. 136.
  4. a, b et c Rowley, Gene. (2013). An Imperial Concubine's Tale, p. 27.
  5. Ōta, Gyūichi. (2011). The Chronicle of Lord Nobunaga, p. 140.