Claire Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claire Martin

Description de cette image, également commentée ci-après

Claire Montreuil (Martin), alors annonceure
à la radio de Radio-Canada, en studio à Montréal en 1945

Activités Romancière
Naissance (99 ans)
Québec, Québec (Canada)
Langue d'écriture Français
Genres Roman, autobiographie

Œuvres principales

  • Doux-amer (1960)
  • Dans un gant de fer (1965-1966)

Claire Martin, née Claire Montreuil le à Québec, est une femme de lettres québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claire Montreuil a étudié au couvent des Ursulines de Québec, puis chez les religieuses de la Congrégation Notre-Dame. En 1945, elle épouse Roland Faucher, chimiste. De 1945 à 1972, ils ont vécu à Ottawa. De 1972 à 1982, ils ont séjourné en France, principalement à Cabris en Provence, et sont revenus au Québec en 1982 [1].

Un recueil de nouvelles, Avec ou sans amour, remporte le Prix du Cercle du livre de France en 1958. Deux ans plus tard, son premier roman, Doux-amer, est inscrit sur la liste des finalistes au Prix Fémina[2] , [3] Dans un gant de fer : La joue gauche (1re partie, 1965); La joue droite (2e partie, 1966), autobiographie en deux volumes de ses années d'enfance et de jeunesse auprès d'un père violent et dominateur, présente la condition des enfants battus dans le silence du Québec catholique de l'entre-deux-guerres. Reprise, en 2005, dans la collection de la Bibliothèque du Nouveau Monde, cette œuvre vaut à son auteur, au moment de sa parution, trois prix littéraires : le Prix de la Province de Québec, le Prix Jean-Hamelin et le Prix du Gouverneur général du Canada. Claire Martin publie ensuite quelques textes, puis se tait entre 1973 et 1999. Cette année-là paraît Toute une vie, un recueil de brèves nouvelles qui font écho à celles d'Avec ou sans amour. En 2000, le roman L'Amour impuni aborde l'homosexualité. Claire Martin a eu une très longue carrière littéraire. En 2008, elle a publié un dernier livre, Le Feu purificateur, à l'âge de 94 ans. Dans la nouvelle éponyme de ce recueil de trois textes, conçu dans l'esprit des Trois contes de Gustave Flaubert, l'auteure évoque à nouveau l'univers de Dans un gant de fer.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Doux-amer (1960)
  • Quand j'aurai payé ton visage (1962)
  • Les Morts (1970)
  • L'Amour impuni (2000)
  • La Brigande (2001)
  • Il s'appelait Thomas (2003)
  • L'inconnu parle encore (2004)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Avec ou sans amour (1958)
  • Toute une vie (1999)
  • Le Feu purificateur (2008)

Récits autobiographiques[modifier | modifier le code]

  • Dans un gant de fer : La joue gauche, (1re partie de Dans un gant de fer) (1965)
  • La Joue droite (2e partie de Dans un gant de fer) (1966) Prix du Gouverneur général 1966

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Le Livre d'images de ma vie (La petite fille lit), interviews (1972)
  • À tout propos, essai (2006)

Honneurs[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Quand je serai vieille, je rangerai mon stylo (2009). Claire Martin se raconte à la caméra des réalisateurs Jean-Pierre Dussault et Jean Fontaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]