Claire Castillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castillon.

Claire Castillon

Description de cette image, également commentée ci-après

Claire Castillon à la foire du livre 2010 de Brive la Gaillarde

Naissance 25 mai 1975 (39 ans)
Boulogne-Billancourt
Langue d'écriture Français
Genres Romans, Nouvelles, Théâtre

Claire Castillon, née le 25 mai 1975 à Boulogne-Billancourt est une écrivaine française. Elle vit entre Paris et un lieu gardé secret, dit « la campagne », aux environs de Marseille, où elle écrit[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle vient d'une famille aisée, avec un père polytechnicien ayant travaillé comme ingénieur à Elf Aquitaine[2],[3]. Sa mère est mère au foyer[3].

Titulaire d'un DEUG de lettres[4], Claire Castillon fait son entrée en littérature en 2000.

Au début des années 2000, elle a une relation avec Patrick Poivre d'Arvor[5],[6] avec qui elle aurait eu un « coup de foudre » sur le plateau de l'émission du journaliste, Place aux livres sur LCI[2], liaison à laquelle il fait allusion dans son roman La Mort de Don Juan.

De 2004 à 2005, elle anime En attendant minuit sur TPS Star, une émission ludique et informative sur l'actualité du sexe[1]. Elle l'explique l'avoir fait suite aux mauvaises ventes d'un de ses livres : « C'était un moyen simple de gagner de l'argent[2]. »

Elle est l'auteur d'une pièce de théâtre, La Poupée qui tousse[3]. Elle participe par ailleurs au Little Fashion Book de la marque de vêtements « Little Fashion Gallery »[7].

Claire Castillon est connue pour avoir envoyé un bocal avec deux testicules d'animaux accompagné d'une lettre anonyme disant « Fais gaffe à tes couilles ! » au journaliste Philippe Lançon de Libération à cause d'une critique d'un de ses livres qu'elle trouvait « injuste. » À la suite de la plainte du journal, elle a été reconnue sur la vidéosurveillance du bureau de poste « malgré son grand manteau, un bonnet et des lunettes noires[2]. »

Elle a travaillé à une adaptation cinématographique de son roman Je prends racine avec la réalisatrice Marion Vernoux qui n'a pas abouti, même si un casting « alléchant » semble avoir pu être réuni (Romain Duris, Mathieu Amalric, Pierre Arditi)[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Grenier, roman, Anne Carrière, 2000.
  • Je prends racine, roman, Anne Carrière, 2001.
  • La Reine Claude, roman, Stock, 2002.
  • Pourquoi tu m'aimes pas ?, roman, Fayard, 2003.
  • Vous parler d'elle, roman, Fayard, 2004.
  • Insecte, recueil de nouvelles, Fayard, 2006.
  • On n'empêche pas un petit cœur d'aimer, recueil de nouvelles, Fayard, 2007.
  • Dessous, c'est l'enfer, roman, Fayard, 2008.
  • Les Cris, roman, Fayard, 2010.
  • Les Bulles, recueil de nouvelles, Fayard, 2010.
  • Les Merveilles, roman, Grasset, 2012.
  • Les Couplets, roman, Grasset, 2013.
  • Eux, roman, L’Olivier, 2014.

Pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Claire Castillon, Vivolta, consulté le 5 janvier 2012.
  2. a, b, c, d et e Jérôme Dupuis, « On n'empêche pas Claire Castillon... », L'Express,‎ 15 février 2007 (lire en ligne)
  3. a, b et c Présentation de Claire Castillon sur le site de l'émission SODA, TV5.org, consulté le 5 janvier 2012.
  4. « Le grenier de Claire Castillon, la passion amoureuse à ventre et à cris », Buzz-littéraire.com, 12 juin 2007.
  5. « Si Claire Castillon est surtout connue pour être l'ex de Patrick Poivre d'Arvor... » Claire Castillon, Fluctuat.net, consulté le 5 janvier 2012.
  6. « Elle est notamment connue pour sa relation avec le journaliste et présentateur Patrick Poivre d'Arvor. » Claire Castillon, ulike.net, consulté le 5 janvier 2012.
  7. Curated by Claire Castillon, Littlefashionblog.com, 6 septembre 2010.
  8. Fiche du livre, sur le site de l'éditeur.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :