Cladoxylopsida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cladoxylales)
Aller à : navigation, rechercher

Cladoxylopsida

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Troncs d'Eospermatopteris (Dévonien moyen)

Classification
Règne Plantae
Super-division Tracheophyta
Sous-division Euphyllophytina
— non-classé — Moniliformopses

Classe

Cladoxylopsida
Novák, 1930[1]

La classe[Note 1] des Cladoxylopsida ou Cladoxylopsides, ou encore Cladoxylales[réf. nécessaire], est un rang taxinomique de plantes fossiles connues du Dévonien au Carbonifère inférieur. Des fossiles de Cladoxylopsides en compression ou perminéralisées ont été trouvés aux États-Unis[2], au Venezuela[3], en Belgique[4], au Maroc[5], en Chine[6], en Australie[7]. Les Cladoxylopsides présentent des ressemblances avec les sphénophytes et les fougères (filicophytes). Toutefois leurs relations avec ces deux groupes et avec un autre groupe fossile contemporain, les Iridoptéridales, restent irrésolues.

Les travaux récents montrent que ce groupe présentait une anatomie et une morphologie variées. Certains genres étaient arborescents. C’est le cas de Eospermatopteris/Wattieza, qui composait la plus ancienne forêt connue, d'âge Dévonien moyen (385 millions d'années), retrouvée dans l’État de New York, à Gilboa. Ces fossiles étaient connus depuis longtemps sous la forme de moulages de troncs appelés Eospermatopteris. C’est en 2007 que la plante entière a été reconstituée et son appartenance aux Cladoxylopsida démontrée[8].

Un autre genre de Cladoxylopside du Dévonien moyen est Pseudosporochnus, qui est reconstruit comme un petit arbre de 3 m de haut[9].

D'autres formes sont connues, notamment le genre Pietzschia au Dévonien supérieur et le genre Cladoxylon au Carbonifère inférieur.


Les Cladoxylopsides arborescentes avaient un port rappelant les fougères arborescentes actuelles. Cependant ces plantes n'avaient pas de feuilles mais des organes terminaux tridimensionnels. La reproduction se faisait par spores comme chez les sphénophytes ou les fougères. Les Cladoxylopsides étaient homosporées: elles ne produisaient qu'un seul type de spores.

Liste des sous-taxons[modifier | modifier le code]

Selon Fossilworks Paleobiology Database (6 août 2014)[1] :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le statut du groupe (classe ou taxon de rang supérieur) est sujet à discussion.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 6 août 2014
  2. STEIN WE, et FM HUEBER 1989 The anatomy of Pseudosporochnus: P.hueberi from the Devonian of New York. Rev Palaeobot Palynol 60:311–359.
  3. BERRY, C. M. 2000. A reconsideration of Wattieza Stockmans (here attributed to Cladoxylopsida) based on a new species from the Devonian of Venezuela. Review of Palaeobotany and Palynology 112: 125-146.
  4. LECLERCQ S, et HP BANKS 1962 Pseudosporochnus nodosus sp. nov., a Middle Devonian plant with cladoxylalean affinities. Palaeontogr Abt B 110:1–34.
  5. SORIA, A., et MEYER-BERTHAUD, B. 2005. Reconstructing the late Devonian cladoxylopsid Pietzschia schulleri from new specimens from southeastern Morocco. Int. J. Plant. Sci. 166: 857-874.
  6. BERRY, C. M., et WANG, Y. 2006. A new plant attributed to Cladoxylopsida from the Middle Devonian of Yunnan Province, China. Review of Palaeobotany and Palynology 142: 63-78.
  7. CHAMBERS T. C., et M. A. REGAN 1986. Polyxylon australe—a new cladoxylalean axis from the Devonian of Australia. Australian Journal of Botany 34: 675-689
  8. STEIN, W. E., MANNOLINI, F., VAN ALLER HERNICK, L., LANDING, E., et BERRY, C. M. 2007. Giant cladoxylopsid trees resolve enigma of the Earth's earliest forest stumps at Gilboa. Nature 446 : 904-907.
  9. BERRY, C. M., et FAIRON-DEMARET, M. 1996. The architecture of Pseudosporochnus nodosus Leclercq et Banks: a middle devonian Cladoxylopsid from Belgium.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :