Cladonia rangiferina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lichen des rennes

Cladonia rangiferina est l’une des espèces de lichens connues sous les noms de lichen des rennes ou lichen des caribous. Il s’agit d’une espèce fruticuleuse, formant au sol de grands tapis blanchâtres buissonnants. Au sein du genre Cladonia, il appartient à un groupe d’espèces dépourvues de thalle primaire, autrefois rassemblées dans un genre à part (Cladina).

C’est un lichen répandu dans les régions froides et tempérées des deux hémisphères. Comme il peut résister à des environnements très froids, c’est toutefois dans les régions arctiques qu’il atteint son plus grand développement, marquant profondément la physionomie de la toundra. Comme son nom le suggère, il est une source de nourriture importante pour les rennes (Rangifer tarandus).

Nomenclature et systématique[modifier | modifier le code]

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite scientifiquement pour la première fois sous le nom Lichen rangiferinus en 1753 par Carl von Linné, dans son ouvrage Species plantarum[1].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (1 févr. 2012)[2] :

  • sous-espèce Cladonia rangiferina subsp. abbayesii
  • sous-espèce Cladonia rangiferina subsp. rangiferina

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Carl von Linné, Species plantarum : exhibentes plantas rite cognitas, ad genera relatas, cum differentiis specificis, nominibus trivialibus, synonymis selectis, locis natalibus, secundum system sexuale digestas, vol. 2, Impensis Laurentii Salvii,‎ 1753, 1200 p. (lire en ligne), p. 1153
  2. NCBI, consulté le 1 févr. 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :