Cléophas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cléophas (homonymie).

Cléophas est l'un des deux disciples[1] de Jésus que ce dernier rencontra sur le chemin d'Emmaüs alors qu'ils revenaient de Jérusalem le soir de la Résurrection. Les deux disciples ne le reconnurent pas tout d'abord. Ils s'arrêtèrent ensemble dans une auberge et pendant le repas, Jésus répéta les gestes de la consécration du pain : c'est alors qu'ils le reconnurent mais il disparut à leurs yeux. Aussitôt ils retournèrent vers Jérusalem où ils témoignèrent auprès des apôtres (évangile attribué à Luc 24,13-35).

Dans la tradition chrétienne, Cléophas est le deuxième mari d'Anne, qui avait eu une fille Marie la mère de Jésus avec son premier époux Joachim. Avec Cléophas, Anne aura des garçons et surtout une fille célèbre appelée Marie Jacobé qui épousera Clopas dont un des fils Siméon succédera à Jacques le Juste à la tête de l'église de Jérusalem, vers 73, après la destruction du Temple.

Après son mariage avec Cléophas, Anne se serait mariée une troisième fois avec un homme appelé Salomae et avec lequel elle aurait eu une fille, elle aussi appelée Marie, souvent appelée Marie Salomé pour la distinguer des autres Marie. Ces trois princesses appelées Marie, filles de la princesse Anne, qui sont réputées avoir été présentes au pied de la croix de Jésus ou avoir apporté des onguents pour l'embaumement de son corps et constaté que le tombeau était vide le dimanche matin, ont donné naissance à l'une des deux formes de la Légende des trois Marie. L'autre forme de la légende concerne presque les mêmes femmes qui après la crucifixion de Jésus se seraient exilées dans diverses villes du sud de la Gaule et auraient débarquées aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Dans cette dernière, la mère de Jésus — réputée être morte à Éphèse — est remplacée par Marie la Magdaléenne.

À la suite de saint Jérôme, Cléophas le père de « Marie la femme de Clopas » est souvent confondu avec le mari de cette dernière. Au IVe siècle, Jérôme a proposé de voir dans le mot Alphée — qui dans les évangiles suit les noms de deux apôtres: Jacques et Lévi-Matthieu — un autre nom pour l'époux de Marie Jacobé, tout en appelant ce dernier Cléophas au lieu de Clopas. Ainsi pour Jérôme, ceux qui sont appelés « frère du Seigneur » dans les textes chrétiens, étaient des cousins de Jésus et non ses frères. Une proposition, probablement faite en rapport avec le dogme de la virginité perpétuelle de Marie. Comme cette proposition a été adoptée plusieurs dizaines d'années plus tard par les églises latines occidentales après le concile d'Éphèse, cette confusion entre Clopas et Cléophas est assez répandue. Les églises orientales n'ont en revanche jamais adopté cette position.

Cléophas est fêté le 25 septembre[2].

Cléophas a donné les prénoms Cléo, Cléa, Clélia ou Cléophée (qui peut aussi s'écrire Cléopfé).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le second disciple, selon une tradition rapportée par Origène, se nommerait Simon
  2. Voir saint Cléophas sur le site Nominis.