Clément Bonnand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonnand.

Clément Bonnand, né le 20 mai 1796 en France et décédé le 21 mars 1861 à Bénarès (Inde), était un prêtre français des Missions étrangères de Paris, vicaire apostolique de Pondichéry de 1836 à sa mort en 1861.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clément Bonnand

Ordonné prêtre en France le 17 juin 1821, son désir missionnaire le pousse à rejoindre la société des Missions étrangères de Paris (14 novembre 1823). Après une courte formation il quitte la France le 4 février 1824 pour rejoindre les missions MEP d’Inde du Sud. Il est d’abord en poste à Firanguipuram.

Choisi comme coadjuteur par Mgr Hébert (à Maduré) il reçoit la consécration épiscopale le 8 novembre 1833. En 1836 il est vicaire apostolique de Pondichéry. Le point saillant de son mandat est le « synode de Pondicherry » qui se tient du 18 janvier au 13 février 1844. C’est un moment important de la croissance de l’Église en Inde, car il se prononce en faveur de l’érection de la hiérarchie catholique dans tout le pays. Un délégué est envoyé à Rome pour communiquer au Saint Père le souhait des pères du synode.

Le 16 mars 1845, le vicariat est divisé en trois missions qui, par le bref Pastorale Ministerium, deviennent également vicariats apostoliques : Pondichéry, Coimbatore et Mysore. Un second synode est convoqué. Il se rassemble en 1849 pour terminer les travaux de celui de 1844.

Le 13 août 1859 le pape Pie IX nomme Clément Bonnand visiteur apostolique de toutes les missions catholiques en Inde, une visite qui a pour but de préparer l’érection de la hiérarchie catholique. Bonnand se met en route le 29 novembre 1859. Il ne reviendra plus à Pondichéry, car il meurt à Bénarès le 21 mars 1861, au cours de ce long et fatigant périple à travers l’Inde.

Sur les autres projets Wikimedia :