Clémence DesRochers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Clémence Desrochers)
Aller à : navigation, rechercher

Clémence DesRochers (née le 23 novembre 1933 à Sherbrooke au Québec, Canada) est une actrice, scénariste, écrivaine, chanteuse et humoriste québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Sherbrooke en 1933, Clémence DesRochers est la fille du poète Alfred DesRochers.

À l'âge de 17 ans (en 1950), elle s'établit à Montréal, où elle fait partie de la troupe de la Roulotte de Paul Buissonneau. C'est à ce moment qu'elle entre au Conservatoire d'art dramatique de Montréal. Son premier contrat à la télévision sera dans la série Rodolphe en 1956.

En 1957, elle fait ses débuts au Cabaret Saint-Germain-des-PrésMontréal) aux côtés de Jacques Normand.

Elle fut l'une des fondatrices du regroupement Les Bozos, formé en 1959.

Par Le vol rose du Flamant (1964), première comédie musicale sur disque, elle ouvre la voie à un nouveau genre qui en inspirera plus d'un, Michel Tremblay en tête.

En 1969, Clémence DesRochers crée au Théâtre de Quat'Sous Les Girls. En plus d'en faire partie elle-même, les autres comédiennes du spectacle étaient Paule Bayard, Louise Latraverse, Diane Dufresne et Chantal Renaud. Par la suite, le spectacle fut présenté dans d'autres salles de spectacles, dont la Place-des-Arts, et partit en tournée un peu partout au Québec.

Elle jouera plusieurs rôles à la télévision de Radio-Canada, dont Rodolphe, La famille Plouffe, la Côte de Sable, le Pain du jour et Grujot et Délicat.

En plus d'avoir participé à des dizaines de spectacles d'humour, de théâtre, de mise en scène, Clémence Desrochers reçoit en 2001 la médaille de Chevalier de l'Ordre National du Québec. Après avoir fait ses adieux à la scène en 2008, elle reçoit le Prix de la Gouverneure Générale pour les arts de la scène de la réalisation artistique en 2009.

Le fonds d'archives de Clémence DesRochers est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

La chanteuse Renée Claude rend un vibrant hommage à Clémence DesRochers en 1980 en donnant un spectacle regroupant les plus grands succès de Madame DesRochers, spectacle qui s'intitule Moi c'est Clémence que j'aime le mieux. Le succès étant au rendez-vous, Renée Claude grave un album des chansons de Clémence l'année suivante, en 1981, et elle ne cesse depuis de remonter sur scène afin de représenter le fameux spectacle tant en demande.

Fabienne Thibeault et la chanteuse française Jacqueline Dulac ont aussi des chansons de Clémence dans leur répertoire respectif.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Clémence DesRochers (P851) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]