Clémence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clémence (homonymie).

La clémence est un terme utilisé pour décrire la pitié, la compassion ou la miséricorde montrée par une personne vis-à-vis d'une autre, ou une requête d'une personne à l'autre pour exercer les sanctions d'une manière moins rigoureuse que la simple application des règlements.

Point de vue juridique[modifier | modifier le code]

Lorsque cette clémence est exercée directement par le pouvoir régalien dans le cadre de la Justice elle est aussi nommée grâce. Par exemple en France il est de tradition lors du jour national annuel (le 14 juillet) d'accorder des réductions de peines et lorsque la peine de mort était en vigueur de la commuer en une longue peine de prison.

Exemples[modifier | modifier le code]

L'une des vertus de base de la chevalerie et de l'éthique dans la religion et est aussi reliée aux concepts de justice et moralité dans le comportement entre les gens.

L'indulgence est pour obtenir la clémence après la mort dans le cadre de la religion catholique.

L'euthanasie est un cadre où cette notion est utilisée par les partisans des deux camps.

Un exemple littéraire est Le Marchand de Venise quand Portia demande à Shylock de faire preuve de clémence. La qualité de celle-ci n'est pas tachée lui dit-elle.

Un autre exemple littéraire est Cinna ou la Clémence d'Auguste de Pierre Corneille. Auguste fait preuve de clémence envers Maxime, Cinna et Emilie, qui avaient organisé un complot contre lui dans le but de le tuer. On remarque ici qu'Octave (autre nom d'Auguste) gracie ses amis.

Autres significations[modifier | modifier le code]

Clémence est un prénom féminin d'origine latine, dérivé de l'adjectif clemens (génitif clementis) qui signifie "bon", "indulgent", "doux".

Sur les autres projets Wikimedia :