City Beautiful

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le City Beautiful est un mouvement architectural et urbanistique qui se développa dans les années 1890 et 1900 aux États-Unis, à Chicago et Détroit en particulier. La recherche de la beauté dans une finalité sociale et civique anime cette tendance.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le contexte de cette période est marqué par l'urbanisation intense, alimentée par l'exode rural et l'immigration. Les tenants du City Beautiful sont imprégnés du style de l'école des beaux-arts qui insistait sur l'ordre, la dignité et l'harmonie. Les formes retenues sont celle du néoclassicisme. La première grande réalisation du mouvement City Beautiful est l'Exposition universelle de 1893 à Chicago dont l'organisation revint à Daniel Burnham. Puis vint le plan de Washington DC en 1901, sur lequel travaillèrent Burnham, Saint-Gaudens, Charles Follen McKim, et Frederick Law Olmsted. Mais ce projet fut interrompu par la Première Guerre mondiale. D'autres villes s'inspirèrent des théories du City Beautiful pour rénover leur plan (Chicago, Cleveland, Montréal, Denver, San Francisco). À New Haven, John Russell Pope dessina un nouveau plan pour l'université Yale qui expulsa les pauvres en périphérie. À Denver, le maire Robert Speer voulut organiser sa ville autour d'un Civic Center, dont les bâtiments s'inspirent de l'idéal antique (amphithéâtre grec, colonnades, bibliothèque).

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]