Citroën Nemo - Fiat Fiorino Qubo - Peugeot Bipper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat Fiorino III / Fiat Qubo
Citroën Nemo / Peugeot Bipper
Citroën Nemo - Fiat Fiorino Qubo - Peugeot Bipper
Peugeot Bipper Utilitaire

Marque Drapeau de la France PSA
Drapeau de l'Italie Fiat Professional
Années de production Phase 1 : 2007 —
Classe Utilitaire léger
Ludospace
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la Turquie Bursa
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1.4 72 ch

Diesel
1.3 JTD 75
1.3 JTD 95 ch
1.4 HDi 70 ch
Position du moteur Avant - transversal
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Manuelle robotisée 6 rapports
Émission de CO2 De 115 à 165 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fourgon 4 portes, 2 places
Fourgon 5 portes, 2 places
Combi 4 portes, 5 places
Combi 5 portes, 5 places
Châssis Citroën Nemo
Fiat Fiorino Qubo
Peugeot Bipper
Fiat Punto III
Fiat Linea
Dimensions
Longueur 3 959 mm
Largeur 2 019 mm
Hauteur 1 721 mm
Empattement 2 513 mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat Fiorino
Peugeot Partner Origin
Citroen Berlingo First

Les Citroën Nemo, Fiat Fiorino III, Fiat Qubo et Peugeot Bipper sont des petits véhicules utilitaires développés par Tofaş en collaboration avec Fiat et PSA à la suite de l'accord de coopération signé le 31 mars 2005. C'est Tofaş qui détient la totalité des droits d'ingénierie sur ce modèle, aussi appelé MiniCargo[1]. Il est commercialisé depuis le début de l'hiver 2007 par Fiat Professional et février 2008 par les deux constructeurs français Peugeot et Citroën, dans leurs réseaux respectifs.

Sergio Marchionne, administrateur délégué du Groupe Fiat, Christian Streiff, président de PSA et Mustafa V. Koç, président de Tofaş, ont inauguré le 3 octobre 2007 dans l’usine Fiat-Tofas de Bursa en Turquie, la ligne de production destinée à un nouveau type d’utilitaire d’entrée de gamme. Tofaş, le plus important constructeur automobile en Turquie, est détenu à parité par les groupes Fiat et Koç.

Citroën Nemo[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce petit utilitaire remplace la C15, lancée en France en 1984 et élargit l'offre du constructeur vers le bas, aux côté de la Berlingo. Seul sur ce créneau (Renault l'a abandonné après l'arrêt de l'Express en 2000) cet utilitaire sera sans concurrence jusqu'à l'arrivée à la rentrée 2008 de la version raccourcie de la Kangoo.

La Citroën Némo vrai petit utilitaire se caractérise par :

  • sa compacité extérieure et sa maniabilité,
  • sa conception simple qui permet de proposer des prestations d'utilitaires,
  • son siège passager qui offre des configurations multiples.

Important : Ce modèle a été soumis aux tests ADAC et s'est retourné sur la chaussée au premier virage, comme la Mercedes-Benz Classe A lors de son lancement raté[2]. Pour pallier cet inconvénient majeur, PSA a dû ajouter (en option), en octobre 2010, l'ESP qu'il était préalablement impossible d'obtenir sur ses modèles, alors qu'il est fourni sur le "jumeau" le Fiat Fiorino III.

Versions pour les particuliers (VP)[modifier | modifier le code]

Le Nemo existe aussi en version particulière (VP). Elle s’appelle Nemo Combi et a en plus que le Nemo utilitaire une banquette arrière qui permet de transporter 5 passagers et un volume de coffre maximum de 884 litres avec les sièges arrière rabattus.

Finitions et moteur[modifier | modifier le code]

Le Nemo est proposée au choix avec moteurs et deux niveaux de finitions :

  • Tentation : C’est l'entrée de gamme. Il propose à partir de 11 480 € un airbag côté conducteur (« airbag »), un antidémarrage électronique par transpondeur, un compte-tours, une direction à assistance hydraulique, des vitres teintées, des portes arrière battantes asymétriques 60/40 avec vitres, une porte latérale coulissante droite vitrée ;
    • Options : Peinture métallisée = 300 €, airbag côté passager = 150 €, essuie-vitre arrière + lunette arrière chauffante = 150 €, Pack confort = 230 €, pré-équipement radio (antenne + 4 HP) = 60 €, autoradio CD avec fonction MP3 + 4 HP = 450 €
    • Moteurs disponibles avec cette finition : 1.4i 73 ch boîte manuelle et 1.4 HDi 70 ch boîte manuelle.
  • Multispace : C’est le haut de gamme du Némo. Il propose à partir de 12 630 € les équipements évoqués ci-dessus avec, en plus : un éclairage de coffre amovible, un airbag passager, des appuie-tête arrière extractibles, un cache bagages rigide, un cendrier amovible et allume-cigare, des essuie-vitre arrière + lunettes arrière chauffantes, un pack confort, un pack plus et deux portes latérales coulissantes vitrées.
    • Options : Peinture métallisée = 300 €, coussins gonflables de sécurité latéraux = 240 €, antibrouillards = 150 €, Pack conduite = 540 €, air climatisé manuel = 970 €, pré-équipements radio (antenne + 4 HP) = 60 €, radio CD avec fonction MP3+4 HP = 450 €, système Bluetooth (avec radio CD MP3) = 690 €.
    • Moteurs disponibles avec cette finition : 1.4i 73 ch boîte manuelle et 1.4 HDi 70 ch boîte manuelle.

Depuis décembre 2010, PSA a dû remplacer son moteur diesel par le moteur Fiat, 1 248 cm³, conforme aux normes Euro5.

Fiat Fiorino III[modifier | modifier le code]

Version utilitaire[modifier | modifier le code]

Fiat Fiorino fourgonnette

Ce nouveau véhicule jusqu'à présent connu sous le nom de projet Mini Cargo Van, reprend pour Fiat le nom de son illustre ancêtre de 1977, Fiorino. Il a été présenté le 3 octobre 2007 au Salon Transpotec-Logitec de Milan.

Le nouveau véhicule utilise la plate-forme de la Fiat Grande Punto raccourcie. Les moteurs sont des Fiat qui équipent déjà bon nombre de modèles de la gamme :

  • 1 360 cm³ 8V essence développant 69 ch (origine PSA),
  • 1 248 cm³ 16V Multijet de 75 et 95 ch (à partir de septembre 2010).

Les versions diesel, qui devraient couvrir plus de 90 % des ventes, revendiquent une consommation de 4,5 l/100 km et un niveau d'émissions de CO2 inférieur à 109 g/km[3].

Ce modèle qui est décliné en plusieurs versions, est disponible sur le marché italien depuis novembre 2007, et sur les autres marchés européens depuis le début 2008 dans le réseau Fiat Professional.

Fiat Fiorino Qubo[modifier | modifier le code]

Fiat Qubo

Le Fiat Fiorino Qubo est le dérivé tourisme du Fiorino. Ce petit ludospace se positionne, au niveau de sa taille, en dessous du Fiat Doblo. Il bénéficie (toutes marques confondues) de la plus haute finition: boucliers peints couleur caisse, quadruple Airbag, autoradio CD MP3 de série, rétroviseurs électriques, choix 'gratuit' hayon ou portes battantes, anti-brouillards, roue de secours, ... Il est proposé avec deux motorisations : le 1.4 essence PSA (1 360 cm³) de 73 ch émettant 165 g/km de CO2, et le 1.3 Multijet diesel de 75 ch) 109 g/km de CO2). Le Qubo est vendu à partir de 12 990 € en essence et 14 890 € en diesel, en deux finitions : Team et Dynamic. Il dispose de la climatisation et peut être équipé d'une boîte robotisée en diesel, du radar de recul, de l'ESP (en série à partie de 2011) ou encore le système Blue & Me Bluetooth. Cette version du Fiorino est disponible depuis le 12 juin 2008.

La version électrique[modifier | modifier le code]

Comme pour ses autres véhicules utilitaires, Fiat Professional a présenté en même temps que les versions classiques à moteurs thermiques, une version électrique pouvant disposer d'un moteur de 30 kW. Cette version est réalisée en externe par la société Micro-Vett. Cette version est commercialisée en France depuis février 2009[4].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]