Citroën Junior Team

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Citroën Junior Team fait ses débuts en compétition lors du championnat du monde des rallyes 2009. Trois Citroën C4 WRC sont confiées aux équipages Chris Atkinson/Stéphane Prévot, Conrad Rautenbach/Daniel Barritt et Sébastien Ogier/Julien Ingrassia.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création de Citroën Junior Team[modifier | modifier le code]

Auréolé d’un quatrième titre mondial des constructeurs, Citroën Sport a inscrit en 2009 une deuxième équipe complémentaire au Citroën Total WRT, le Citroën Junior Team. Elle vient renforcer la présence de la marque dans le championnat tout en formant un vivier de jeunes espoirs.

2009 : L'éclosion de Sébastien Ogier[modifier | modifier le code]

Bâti sur les fondations mises en place en 2008, le Citroën Junior Team se présente au départ de la première épreuve de la saison avec trois Citroën C4 WRC. Les équipages composés de l’Australien Chris Atkinson et du Belge Stéphane Prévot (n°7) et du Zimbabwéen Conrad Rautenbach et du Britannique Daniel Barritt (n°8) ont été choisis pour marquer des points au championnat du monde des constructeurs. Les Français Sébastien Ogier et Julien Ingrassia seront à bord de la troisième Citroën C4 WRC frappée du numéro 11.

2010 : La première victoire du team et d'Ogier[modifier | modifier le code]

En 2010, l'équipe connaît sa première victoire avec la première place de Sébastien Ogier au rallye du Portugal. Suite aux bons résultats de ce dernier lors du début de saison, il est décidé de l'intégrer à l'équipe-mère aux côtés de Sébastien Loeb pour les trois derniers rallyes sur terre de la saison. Il est alors remplacé par Daniel Sordo dans le Citroën Junior Team sur ces trois épreuves[1]. Dans le cadre de sa préparation aux manches asphalte du championnat du monde, l'équipe engage ses deux pilotes au 26e rally della Lanterna, épreuve que remporte Sébastien Ogier avec 5,7 secondes d'avance sur Kimi Räikkönen, signant ainsi le premier doublé dans l'histoire du Citroën Junior Team.

2012 : Retour du team pour Thierry Neuville[modifier | modifier le code]

Résultats en championnat du monde des rallyes[modifier | modifier le code]

Saison Voiture Pneumatiques Équipages Rallyes disputés Victoires Points inscrits Classement final
2009 Citroën C4 WRC Pirelli Drapeau de l'Australie Chris Atkinson / Drapeau de la Belgique Stéphane Prévot
Drapeau de la Russie Evgeny Novikov / Drapeau de l'Australie Dale Moscatt
Drapeau de la France Sébastien Ogier / Drapeau de la France Julien Ingrassia
Drapeau : Zimbabwe Conrad Rautenbach / Drapeau du Royaume-Uni Daniel Barritt
12 0 47 4e
20101 Citroën C4 WRC Pirelli Drapeau de la France Sébastien Ogier / Drapeau de la France Julien Ingrassia
Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen / Drapeau de la Finlande Kaj Lindström
Drapeau de l'Espagne Daniel Sordo / Drapeau de l'Espagne Marc Martí
13 1 217 3e
2012 Citroën DS3 WRC Michelin Drapeau de la Belgique Thierry Neuville / Drapeau de la Belgique Nicolas Gilsoul 8 0 72 4e
1. : En 2010, le programme initial du Citroën Junior Team n'inclue pas le rallye de Nouvelle-Zélande ; toutefois, en cours de saison, il est décidé que Sébastien Ogier y participerait. L'équipe n'étant pas inscrite au championnat des constructeurs pour cette épreuve ne marque pas de point malgré la deuxième place d'Ogier[2].

Directeur[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ogier promoted for gravel rallies sur autosport.com
  2. (en) Rally New Zealand - List of manufacturer entries sur fia.com