Citoyens - Parti de la Citoyenneté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Citoyens - Parti de la Citoyenneté
(es) Ciudadanos-Partido de la Ciudadanía
(ca) Ciutadans-Partit de la Ciutadania
Image illustrative de l'article Citoyens - Parti de la Citoyenneté
Logo officiel
Présentation
Président Albert Rivera
Fondation 2006
Siège Gran Via de les Corts Catalanes, 751A
Barcelone
Parlement de Catalogne
9 / 135
Parlement européen
2 / 54
Idéologie Constitutionnalisme
Laïcité
Progressisme
Fédéralisme européen
Social-libéralisme
Site web www.ciudadanos-cs.org/

Citoyens - Parti de la Citoyenneté (en espagnol : Ciudadanos-Partido de la Ciudadanía, en catalan : Ciutadans-Partit de la Ciutadania, C’s) est un parti politique espagnol qui affirme être de centre-gauche, se définissant comme démocrate et opposé à toute forme de totalitarisme. Lors des élections européennes de 2009 C's se présente avec le parti Libertas. Il est issu de l'association citoyenne Ciutadans de Catalogne, opposée au nationalisme catalan et favorable au principe de pays formé par des citoyens et non par des territoires.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le 1er novembre 2006, Ciutadans a obtenu trois députés dans le Parlement de la Généralité de Catalogne (Le Gouvernement de Catalogne) avec un total de 89 567 votes dans toute la région de la Catalogne. Avec cette représentativité, Ciutadans est devenu le 6e parti politique représenté dans le Parlement de Catalogne qui auparavant ne comptait que 5 partis politiques.

Son idéologie politique est comparable aux idéaux républicains français, avec l'exception de la monarchie parlementaire.

Les cinq grands axes autour desquels le parti articule sa politique sont :

  • La Citoyenneté : défendre la convivialité inter-territoriale, l’égalité et l’équilibre des droits et des devoirs au sein de toutes les régions espagnoles et surtout parmi tous les citoyens espagnols. Les régions n'ont pas de droits, seulement les individus en ont.
  • Liberté et égalité : promouvoir la critique constructive et défendre les valeurs démocratiques. L'état doit promouvoir l'égalité des chances et faire en sorte que ni l'origine ethnique, ni la langue, ni le sexe, ni la condition économique de l’individu ne détermine de privilège.
  • Laïcité : neutralité dans l'administration publique vis-à-vis de la religion et des sujets identitaires, qui n’en sont pas moins respectables dans le domaine de la vie privée, mais qui ne peuvent en aucun cas s’imposer face aux droits civils des citoyens.
  • Défense du bilinguisme : le concept de « catalan, langue propre » est un concept nationaliste. En Catalogne, deux langues maternelles et officielles cohabitent, pour cette raison Ciutadans est opposé à tout type de discrimination institutionnelle pour motif de langue, en particulier dans l’éducation des enfants et des jeunes.
  • Défense de la constitution espagnole : sa souveraineté repose sur l'ensemble des citoyens espagnols et non sur les communautés autonomes. Défense de l’intérêt général et non de l’intérêt particulier d’un territoire ou d’une partie des citoyens.

Ciutadans est clairement opposé au dernier Statut d'autonomie de la Catalogne approuvé par référendum 18 juin 2006, parce qu’il brise plusieurs des principes mentionnés ci-dessus et insiste sur la ligne d’une construction et réorganisation de l'État basée sur la « satisfaction » des intérêts particuliers et non ceux de l’intérêt général.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]