Cition

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cition (grec ancien : Κίτιον / Kition, latin : Citium) est une cité de la côte sud-est de l'île de Chypre, actuellement Larnaca. Malgré son importance durant l'Antiquité, elle demeure assez mal connue, en partie parce que l'actuelle Larnaca a été bâtie sur le site exact de l'ancienne cité. Cependant les fouilles archéologiques ont permis de dégager une partie imposante de l'enceinte fortifiée qui entourait la cité ainsi que d'importants vestiges (murs, monuments commémoratifs, sols dallés et couverts de petits galets), datant des époques classique et romaine[1]. La ville, qui n'a pratiquement jamais cessé d'être habitée durant quatre millénaires depuis l'âge du bronze - vers la fin du IIIe millénaire av. J.-C. - est déjà mentionnée dans la Bible sous la forme "Kitim". L'hébreu entend généralement désigner par ce nom, non pas le seul royaume de "Kitim", mais l'ensemble de l'île de Chypre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Occupée dès -1800, comme en témoignent plusieurs tombes datées de cette époque, et spécialisée dans la production et le travail du cuivre à destination de l'Égypte, la première cité est, semble-t-il, détruite vers -1225 par des envahisseurs Achéens sans doute originaires du Péloponnèse. Vers le XIIe siècle, la ville est reconstruite par des Chypriotes tout d'abord puis, après une nouvelle destruction vers -1190, attribuée aux Peuples de la mer, par des Achéens. La ville est à nouveau détruite au XIe siècle avant notre ère par un tremblement de terre qui détruit les murs cyclopéens élevés par les Achéens. L'installation d'un comptoir par des Phéniciens de Tyr au IXe siècle, qui très vite contrôlent la ville, renforce la dimension commerciale de la cité. La présence phénicienne explique le refus de Cition de participer à la révolte d'Ionie, comme les autres cités de l'île. Cimon meurt pendant le siège de Cition vers -450-449. En -312, le roi de Macédoine Ptolémée Sôter s'empare de Cition et met à mort Pumiathon, son dernier roi. La ville demeure sous la domination lagide jusqu'à la conquête romaine de Chypre (-58).

Liste des rois phéniciens de Cition[modifier | modifier le code]

  • 479-449 : Baalmelek Ier
  • 449-425 : Azbaal
  • 425-400 : Baalmelek II
  • 400-392 : Baalram
  • 392-361 : Melekkiatam
    • 388-387 : Demonicos usurpateur grec.
  • 361-312 : Pumiathon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (el) Article et photographie sur le site du journal grec tovima.gr du 2 décembre 2014.

Sur les autres projets Wikimedia :